Comment survivre sur l’Everest (et à très haute altitude)

Pour résumer :

  1. La météo
  2. Vêtements et équipement
  3. Apprenez à vous connaître
  4. Les conditions en montagne
  5. Nourriture et boisson
  6. Sécurité
  7. Avoir le dernier mot

Atteindre le sommet de l’Everest n’est pas une tâche facile. Beaucoup de choses peuvent mal tourner. Et certaines échappent totalement à votre contrôle.

Voici sept conseils pour rester en sécurité tout en grimpant sur le toit du monde.

1. La météo

Le temps sur l’Everest peut changer en quelques minutes. La neige, le froid et le vent peuvent rapidement vous mettre en danger de mort. Le mauvais temps peut provoquer la cécité des neiges, des engelures et de l’hypothermie. Mais vous pouvez éviter tout cela.

Vérifiez toujours les dernières prévisions météorologiques. Votre chef d’expédition aura régulièrement de nouvelles informations via ordinateur ou téléphone. Demandez lui donc ce qu’il en est et surtout assurez-vous de le comprendre. Gardez également un œil sur la météo à proximité de la montagne, car un changement inattendu peut avoir lieu.

Préparez-vous aussi à un changement de temps. Le soleil au camp de base ne signifie pas que le camp 1 sera aux mêmes conditions.

Bref, soyez patient et attendez le bon moment.

2. Vêtements et équipement

Avoir les bons vêtements et le bon équipement peut sauver des vies, mais seulement si vous savez comment utiliser tout cela correctement. Assurez-vous d’avoir porté et essayé vos vêtements au préalable.

Et ce la concerne bien évidemment aussi vos chaussures. Vérifiez bien aussi votre appareil et votre masque à oxygène. Assurez-vous qu’il est bien ajusté et que vous savez comment tout cela fonctionne. Chaque vêtement, chaque équipement, a son importance.

3. Apprenez à vous connaître

Connaître ses propres limites est très très important. C’est le seul moyen de savoir quand ne pas aller trop loin. Plus vous montez, moins il y a d’oxygène. Et tout le monde réagit différemment quand le cerveau est privé d’oxygène. Il est donc très important que vous puissiez reconnaître ces signes avant-coureurs.

Comment vous comporterez-vous face à une situation dangereuse ? Allez-vous réussir à vous prendre en charge ? Allez-vous paniquer ou geler sur place en ne sachant pas quoi faire? Vous devez avoir une idée de comment vous devez vous comporter dans ces situations délicates.

4. Les conditions en montagne

Des connaissances sur la façon de repérer des avalanches potentielles ou de mauvaises conditions d’enneigement vous seront utiles. Restez sur la trace, cela vous aidera à éviter les crevasses inattendues et vous éloignera des autres dangers. Si vous repérez un danger, faites le savoir aux autres. Cela peut leur sauver la vie.

5. Nourriture et boisson

Manger et boire en haute altitude est très important. La montée est une tâche très dure. Vous allez brûler beaucoup de calories. Pour les remplacer, vous devez manger et boire autant que vous le pouvez.

Et boire (de l’eau) est très très important. Cela vous empêchera de vous déshydrater et contribuera à éviter d’autres problèmes de santé en haute altitude. Surtout, manger à haute altitude semble toujours être un problème. Il vaut mieux toujours prendre un petit peu à manger, même si ce n’est pas facile, que de ne rien manger du tout.

6. Sécurité

Faites en sorte de toujours vous relier aux cordes pour vous aider à monter et descendre la montagne. Mais assurez-vous aussi que les cordes sont les bonnes. De vieilles cordes sont présentes sur la montagne, méfiez-vous en.

D’autres conseils rapides mais très concrets :

  • Utilisez de l’oxygène supplémentaire pour vous donner un peu plus de chance d’atteindre votre objectif.
  • Essayez de ne pas grimper seul au cas où vous auriez besoin d’aide d’une manière ou d’une autre.
  • Prenez votre temps et ne vous précipitez pas.
  • Enfin, sachez qu’il faut du temps pour s’acclimater et préparer votre corps pour l’altitude plus élevée.

7. Avoir le dernier mot

Quand vous vous intégrez à une équipe, il est important de se rappeler que vous avez le dernier mot pour votre propre santé et votre propre sécurité. Si, pour une raison ou une autre, vous ne vous sentez pas en sécurité ou heureux de toute situation, dites le à votre chef ou faites même demi-tour si nécessaire.

C’est de votre vie qu’il s’agit. La montagne sera toujours là pour une nouvelle tentative.

Pour aller plus loin

LAISSER UN COMMENTAIRE