Avalanches : déjà 26 morts dans les montagnes françaises cette saison

Après une nouvelle avalanche fatale survenue le dimanche 18 mars en Chartreuse (décès d’un étudiant allemand dans le secteur de Chamechaude), les montagnes françaises sont une nouvelle fois endeuillées cette saison.

Cet hiver, sur l’ensemble des massifs français, ce sont 26 morts et trois disparus qui sont à déplorer. Cette saison est la plus meurtrière trois ans.

Pour le seul mois de mars, alors que commence seulement la saison du ski de randonnée, pas moins de 9 morts dus à des avalanches sont à dénombrer. Par ailleurs, 6 personnes sont portées disparues dans les Alpes. Les recherches, menées pendant plusieurs jours, ont depuis toutes été suspendues.

78 personnes emportées par des avalanches depuis le début de l’hiver

Au total, 78 personnes ont été emportées par des avalanches depuis le début de l’hiver. Parmi elles, 36 ont été ensevelies et 23 blessées.

Et les conditions restent très précaires en montagne. « Les avalanches se déclenchent en général en terrain raide. Des chutes de neige intensives, un vent fort ou une remontée marquée des températures favorisent le déclenchement d’avalanches » note le Portail dangers naturels de la Confédération Suisse, qui assure que « 90 % des victimes ont déclenché elles-mêmes l’avalanche qui les a emportées ».

Avalanches de ce week-end : l’explication en vidéo

Les chances de survie, en fonction de la durée d’ensevelissement de la personne dans une avalanche, sont environ de 91 % entre 0 et 18 minutes, 34 % entre 18 et 35 minutes, 20 % entre 35 et 120 minutes et 7 % après 140 minutes.

45 personnes avaient perdu la vie en montagne en 2014/2015

L’an dernier, 22 personnes ont trouvé la mort lors d’accidents en milieu montagnard. Elles étaient 21 pour la saison en 2015/2016. Pour trouver un bilan aussi lourd que cette année, il faut remonter à l’année 2014/2015. 45 personnes avaient alors perdu la vie en montagne rapporte France 3 Régions.

Pour aller plus loin

Au coeur d’une avalanche

LAISSER UN COMMENTAIRE