Comment choisir ses chaussures de marche nordique ?

Sous le titre « C’est l’pied ! marche nordique », l’Union Française pour la santé du pied a mis en ligne il y a quelques temps déjà un dossier très complet. Il permet de mieux comprendre comment choisir correctement ses chaussures et les entretenir pour soigner au mieux les pieds. Et aller loin avec quelques conseils de base !

Car à l’image des randonneurs ou des coureurs, les marcheurs nordiques doivent autant que possible anticiper les sur-sollicitations, limiter les contraintes et éviter les diverses blessures qui pourraient affecter des pieds mis inévitablement à rude épreuve.

Ce sont des conseils de bon sens pour beaucoup d’entre eux, et certains seront déjà connus. Mais rien ne vaut cependant un bon rappel.

La place des orteils dans les chaussures

« Les orteils doivent trouver suffisamment de place à l’avant (selon les marques, prendre une pointure de plus que celle choisie habituellement). Toutefois, le talon doit impérativement rester solidaire de la chaussure.

Les marcheurs nordiques apprécieront il est vrai la légèreté, mais celle-ci ne doit pas être mise en avant au détriment de la stabilité générale et du maintien du pied ».

Le choix de la semelle

« La semelle présentera par son relief l’accroche nécessaire. Elle sera suffisamment souple pour ne pas entraver, en phase de propulsion, le mouvement de déroulé du pied.

De nombreuses chaussures de randonnée n’offre pas cette souplesse et il peut être intéressant de se tourner alors vers des modèles « trail » ».

Choisir des chaussures spécifiques à la marche nordique ?

« D’autres produits, spécifiques à la marche nordique, voient désormais le jour. Ils ne sont ni indispensables ni révolutionnaires mais répondent assurément aux exigences principales de l’activité. L’arrière du talon présente généralement un profil arrondi pour un déroulé plus fluide encore ».

Quel type de laçage privilégier ?

Attention également au laçage et privilégiez la « vieille méthode » des lacets. Les élastiques ont tendance à se desserrer réduisant ainsi le maintien du pied.

Quelles chaussettes choisir pour la marche nordique ?

Certains fabricants travaillent en étroite collaboration avec des podologues, à l’image du célèbre groupe Kindy qui s’est doté d’une division santé et développe des produits techniques.

Dans tous les cas, les chaussettes doivent être près du corps, sans pli, et garder une bonne tenue en cours de pratique afin d’éviter les frottements.

Comment traiter les chaussettes neuves ?

Un bon réflexe consiste à laver systématiquement socquettes ou chaussettes neuves avant de les porter. Elles seront ainsi plus souples et les éventuels résidus de produits chimiques de traitement, utilisé lors de la confection, seront éliminés.

Pour aller plus loin

Le reste de ce très intéressant dossier est à consulter sur le site Santé du Pied.

LAISSER UN COMMENTAIRE