Deux médailles françaises à la Coupe du monde d’escalade de Wujiang

L'argent pour Jaubert en vitesse, le bronze pour Chanourdie en difficulté

Julia Chanourdie qui monte sur son premier podium en Coupe du monde de difficulté. Anouck Jaubert qui prend une médaille qui la maintient dans la course pour le titre de fin de saison. Voilà ce que le clan tricolore retiendra de cette étape chinoise de la Coupe du monde d’escalade, les 7 et 8 octobre derniers !

Anouck Jaubert en argent en vitesse
C’est une nouvelle médaille en Coupe du monde pour la Française, leader de
l’équipe de France de vitesse. Une médaille qui la place plus que jamais dans la
course pour le titre de fin de saison, qu’elle disputera le week-end prochain à
Xiamen !
« J’étais opposée à Iuliia Kaplina (RUS) en finale, ma principale rivale depuis le
début de saison et première challenger pour le classement général. Toujours avec
de bonnes sensations, je donne tout dans ce duel, mais je me fais devancer sur le
dernier mouvement… Déçue sur le moment, mais j’ai réalisé un beau combat pour
aller chercher cette médaille d’argent. Cela reste une étape très satisfaisante ! »,
réagissait Anouck Jaubert.
Julia Chanourdie en bronze en difficulté
Cela faisait plusieurs étapes que la Française était à deux doigts de monter sur
la boîte. En s’adjugeant le bronze de la difficulté à Wujiang (CHN) ce dimanche,
Julia Chanourdie a franchi un cap déterminant : elle vient de prendre sa première
médaille en Coupe du monde.

Julia Chanourdie : « ce podium représente beaucoup pour moi : cela faisait
longtemps que j’avais le niveau pour y figurer. Mais en réalité, je ne m’autorisais
pas à y monter. Comme si dans ma tête, je n’étais pas encore prête. Comme si ce
n’était pas encore ma place. Ce podium est l’image de ma progression. J’avance
par étape depuis mes débuts en compétition, comme si j’avais besoin d’asseoir
mon niveau sur une base bien solide avant de passer au stade suivant. Je suis
persévérante et ça paye, c’est une belle récompense de toute l’implication que je
mets dans l’escalade chaque jour. Ce soir, j’ai le sourire, et je savoure.»

LAISSER UN COMMENTAIRE