Explorer le massif du Vercors sans voiture, c’est possible !

Mountain Wilderness, en partenariat avec le Parc naturel régional du Vercors, vient d’éditer une brochure proposant « 10 idées de sorties montagne sans voiture » dans le massif du Vercors. La brochure est disponible ici.

Et voici la liste :

  1. Tour du mont Aiguille
  2. Pas de la Balme : traversée col de l’Arzelier > Corrençon-en-vercors
  3. Le pays diois à vtt
  4. Cascade de la Gerlette par les gorges du Nan
  5. Le Pas des Voûtes et le Pas de l’Allier
  6. Traversée entre Gervanne et Royans
  7. La crête des Gagères par le col de la Chau
  8. La vierge du Vercors
  9. Sur les crêtes du Vercors nord
  10. « Via Vercors » voie douce multi-activités

Les 10 sorties réalisées sans voiture proposées dans cette brochure représentent une économie de 14 tonnes de CO2 !

Le massif du Vercors est riche en diversité. Entre Isère et Drôme, ce plateau calcaire abrite bien des surprises par ses paysages, la faune et la flore qui s’y abritent. Des forêts denses du Vercors nord aux falaises où nichent les vautours dans le Vercors sud, en passant par les alpages, la Réserve des Hauts-Plateaux, les nombreuses grottes et gouffres ou encore les falaises réputées pour l’escalade, en passant par les lieux de mémoire rappelant la Résistance et tant de choses encore qui n’attendent que vous pour livrer leurs secrets !

Le Vercors, berceau de l’alpinisme (première ascension du Mont Aiguille en 1492 !), est un terrain de pratique pour une grande diversité de sports qui vous emmèneront sur les routes, les sentiers, les parois ou encore les sommets de ce plateau atypique, été comme hiver. Ce territoire saura vous séduire par la richesse de sa nature et le respect des Hommes qui y vivent.

Depuis 2003, Mountain Wilderness, association nationale de protection de la montagne, agit pour limiter les impacts de la voiture individuelle dans les territoires montagnards. C’est dans cette optique que la campagne Changer d’Approche est née en 2007.

Mais changer d’approche, c’est quoi au juste ?

  • Changer d’approche c’est adopter une approche plus douce et plus respectueuse de l’environnement et des hommes, en utilisant les transports en communs et des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle.
  • Changer d’approche c’est aussi s’immerger davantage en montagne en goûtant aux saveurs locales et en contribuant à l’économie locale, dans le respect de ceux qui y vivent et qui en vivent.
  • Changer d’approche c’est prendre le temps de découvrir un territoire, d’observer un milieu, sa faune et sa flore sous un nouvel angle, d’en apprendre davantage sur tout ce qui constitue ce monde à part.
  • Changer d’approche c’est, enfin, évaluer toute la diversité qu’offrent les paysages de montagne en France, c’est appréhender les différents massifs à travers leur singularité.

LAISSER UN COMMENTAIRE