Les 8e NATURAL GAMES® 2015

Cette année tous les paramètres étaient réunis pour faire de cette 8ème édition des NATURAL GAMES une complète réussite. Une météo complice qui a assuré le plein de soleil et a fait grimper encore la température, une affluence record avec près de 80 000 personnes présentes durant 4 jours de festival, un niveau de compétition exceptionnel et un show assuré par les meilleurs athlètes de la scène mondiale, des concerts survoltés avec un Charlie Winston qui a donné le ton dès le premier soir en enflammant la scène de Millau.
En résumé, c’est une édition 2015 très réussie qui confirme que les NATURAL GAMES sont un rendez-vous incontournable des sports Outdoor.
On ne remerciera jamais assez les équipes de bénévoles qui travaillent avec enthousiasme sur ce type d’événements. A Millau ils étaient près de 400 pour faire en sorte que le ballet des animations, contests et concerts s’enchainent parfaitement.
A noter cette année la présence de jeunes athlètes prometteurs dans toutes les disciplines, assurant ainsi la relève et faisant encore monter d’un cran le niveau technique des compétitions.

LA HIGHLINE : Record du monde battu par Nathan Paulin et Danny Mensik : 469m de long !

Dans les gorges de la Jonte au cœoeur du cirque des Vases, site majestueux du parc des Grands Causses, les spécialistes de la highline avaient posé et installé une vingtaine de lignes dont une de 469 m. Cette ligne ultime, repérée par Julien Millot depuis quelques temps déjà, était l »objectif avoué des athlètes et elle a été posée spécialement pour une tentative de record du monde.
Nathan PAULIN, qui venait juste de signer le précédent record du monde à la Réunion, avec 405 mètres franchi d’une seule traite, renouvelle donc l’exploit avec le tchèque Danny MENSIK, autre pionnier de la discipline. C’est donc ce matin qu’ils réussissent l’exploit de franchir une ligne de 469m dans un décor incroyable.
Le plateau d’athlètes en highline était juste exceptionnel avec les meilleurs mondiaux et la présence de pionniers et légendes de la discipline comme l’américain Andy Lewis.
Malgré une marche d’approche de 40 mn pour accéder au site, le public toujours nombreux pour assister aux prouesses aériennes de ces funambules de l’extrême, dans les magnifiques paysages de l’Aveyron.
Les tentatives de passage de cette ligne de 469m se poursuivront encore quelques jours, les prétendants sont nombreux à l’image également de Théo Sanson, qui s’est donné du mal pour mettre en place cette highline exceptionnelle.