Nous laissons la parole à Eric Vadel, l’un des 2 équipeurs de cette nouvelle grande voie dans les Bauges. La voie a été ouverte par E.Vadel et F.Praz et est composée de longueurs essentiellement dans le 6eme degré. En fin d’article, le topo.

Nous sommes deux vieux potes d’une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre. Internet débutait ,nous passions notre temps à faire n’importe quoi et grâce à la chance on a pu survivre.

Notre amitié est le moteur de notre cordée: on veut bien faire n’importe quoi mais pas avec n’importe qui !

A force de faire n’importe quoi on a fini par en faire notre job. L’un est secouriste en montagne à la CRS Alpes Albertville et l’autre est instructeur montagne à l’Ecole militaire de Haute Montagne de Chamonix.

Nous avions déjà bien joué avec un perfo par ci par là mais  « La pas trop directe du gros pilier » est notre « chef d’œuvre ».

Certains dirons peut être que c’est une bouse, mais cela est un autre débat.

Nous avions envie depuis un  moment de faire quelques choses par là haut. Le problème, nos emplois du temps: faire coïncider la Météo, la garde des enfants et les dispos de deux fonctionnaires c’est bien plus compliqué que ce qu’on imagine. Le premier coup de perfo n’a donc pu être donné qu’à l’automne 2016 et la suite un an plus tard.

Grâce à un super été indien et juste avant la neige!

Le topo

Calcaire globalement bon, sauf sur la dernière longueur où il faut être un peu plus attentif. La voie est entièrement spitée en 10. Relais de rappel avec maillon ou sur des anneaux de cordes (arbre).

Grimpe classique en calcaire, avec des trous, des passages en dalle et quelque gouttes ou cannelures.

La pas trop direct du gros pilier

LAISSER UN COMMENTAIRE