Patrouille des Glaciers : un départ avancé vendredi pour cause de coup de chaud

Patrouille des Glaciers.

La course de la Patrouille des Glaciers qui se tient cette semaine en Suisse est sujette à une très forte influence des conditions météorologiques. Les températures élevées ont d’ailleurs forcé l’organisation à avancer d’une heure le départ des courses de Zermatt et Arolla, qui sera donné vendredi soir.

Il faut dire que la météo est quasi estivale avec des températures de l’ordre de 28 degrés en plaine.

Le premier départ aura lieu à Zermatt à 21 heures et à Arolla à 2 heures du matin. Les premiers coureurs devraient donc déjà arriver vers 6 heures à Verbier.

La grande patrouille couvre plus de 53 kilomètres et près de 4’000 mètres de dénivelé positif

Après le succès de la première course de la Patrouille des Glaciers dans la nuit de mardi dernier, les patrouilles de la deuxième course attendent désormais la décision officielle du départ de la course, qui sera donné pour la dernière fois par le Commandant, Max Contesse. Le Neuchâtelois de 64 ans prendra ensuite sa retraite.

Depuis Zermatt, 460 équipes (1’380 participants) se sont inscrites à la grande patrouille qui couvre plus de 53 kilomètres et près de 4’000 mètres de dénivelé positif. En outre, 407 équipes (1’221 participants) sont inscrites pour la petite course entre Arolla et Verbier qui s’étend sur une distance de 26 kilomètres et 2’000 mètres de dénivelé positif.

Embouteillages sur les routes

Par ailleurs, la popularité de la course ne se dément pas. Les spectateurs et coureurs de la Patrouille des Glaciers ont dû prendre leur mal en patience sur les routes mercredi. Surtout que la fermeture du tunnel du Mont-Chemin les a obligés à emprunter un itinéraire de déviation, rapidement congestionné. Le même scénario s’est produit en fin de journée entre Sembrancher et Martigny, où le temps de parcours a été considérablement rallongé pour les mêmes raisons mentionne le Nouvelliste.

LAISSER UN COMMENTAIRE