Mont Blanc : le maire de Saint-Gervais parle de sacrifices humains

sacrifices humains au Mont-Blanc

Alors que deux alpinistes d’origine Tchèque viennent de trouver la mort sur la voie Normale du Mont Blanc, le maire de Saint-Gervais demande à l’Etat de « prendre ses responsabilités » et dénonce des « sacrifices humains ».

14 morts sont à déplorer cette saison dans le massif suite à de l’imprudence, des fautes techniques, ou d’un équipement inadéquat.

Les propositions du maire de Saint-Gervais

Après avoir déjà demandé une liste d’équipement minimum (comprenant notamment un GPS (sic!) ) le maire de St Gervais, Jean-Marc Peillex demande désormais :

  • que ceux qui n’ont ni le niveau, ni l’équipement, ni l’expérience soient empêchés de tenter cette ascension
  • de démonter les câbles de l’ascension de l’aiguille du Goûter
  • de mettre en place de points de sécurité
  • de rédiger des règles pour l’ascension du Mont-Blanc
  • d’appliquer des sanctions en cas de non-respect
Il demande enfin que les 'secours abusifs' soient sanctionnés 'par le paiement du coût réel aux auteurs', comme à Courmayeur, en Italie.Click to Tweet

Des demandes qui font beaucoup réagir dans la communauté alpinistique, qu’elle soit professionnelle ou amateur.

Voir notamment les commentaires de Yan Raulet sur l’obligation envisagée d’un guide pour gravir le Mont Blanc.

LAISSER UN COMMENTAIRE