Suisse : 5 espagnols emportés par une avalanche, trois morts

15/02/2012.EXERCICE DEPARTEMENTAL DE SECOURS SUR AVALANCHE.

Nouveau drame en Suisse. Cinq skieurs de randonnée espagnols ont été pris par une avalanche hier samedi. Trois en sont morts. Les cinq personnes faisaient de la randonnée à ski, en direction de la station de Fiescheralp, dans le canton du Valais.

« Nous sommes en contact avec les autorités suisses et avec les personnes affectées pour savoir ce qui a pu arriver », a déclaré un porte-parole du ministère espagnol à l’AFP. L’identification des personnes mortes « est en cours », a déclaré la police valaisanne dans un communiqué. Lorsqu’ils se trouvaient à l’altitude de 2.450 mètres, vers 16H45, une avalanche s’est déclenchée et a emporté les cinq randonneurs.

« Un autre groupe se trouvant dans le secteur a constaté le déclenchement de la coulée et a pu informer la centrale de la police cantonale. Ces personnes ont entrepris les premières recherches », explique le communiqué.

Présence de détecteurs en cas d’avalanche

Les cinq randonneurs portaient des appareils de détection en cas d’avalanche. Deux d’entre eux ont été découverts, « légèrement blessés, et acheminés à l’hôpital » de Viège par hélicoptère.

Les trois autres personnes ont également été retrouvées sans vie. Les conditions météorologiques et la mauvaise visibilité ont cependant interrompu les opérations de secours dans la nuit.

Trois jours avant le drame, le 29 mars, la police cantonale du Valais avait indiqué que les dernières chutes de neige et la puissance du vent créaient une situation de danger d’avalanches surtout au-dessus de 2 000 mètres d’altitude.

« 90 % des victimes ont déclenché l’avalanche qui les a emportées »

Et les conditions restent très précaires en montagne. « Les avalanches se déclenchent en général en terrain raide. Des chutes de neige intensives, un vent fort ou une remontée marquée des températures favorisent le déclenchement d’avalanches » note le Portail dangers naturels de la Confédération Suisse, qui assure que « 90 % des victimes ont déclenché elles-mêmes l’avalanche qui les a emportées ».

Les chances de survie, en fonction de la durée d’ensevelissement de la personne dans une avalanche, sont environ de 91 % entre 0 et 18 minutes, 34 % entre 18 et 35 minutes, 20 % entre 35 et 120 minutes et 7 % après 140 minutes.

Pour aller plus loin

Avalanches de ce week-end : l’explication en vidéo

LAISSER UN COMMENTAIRE