Test de la tente de camping Quechua 2 seconds E

« La nouvelle 2 seconds , toujours très rapide au montage, bénéficie du système easy pour vous aider à la replier. Le concept Fresh and Black vous apporte Fraîcheur et Obscurité pour bien dormir. »

Le pitch de Décathlon semble prometteur à propos de cette nouvelle version de l’incontournable tente 2 secondes, vendue en magasin pour un peu moins de 90€. Est-il réellement possible de dormir au frais et dans l’obscurité entre 4 coins de toile, lorsque la température extérieure avoisine les 30 degrès et que le soleil se lève à 5h30 le matin ?

Nous avons testé les performances de la tente Quechua 2 seconds Easy Fresh & Black pour 2 personnes, dans la pinède Landaise pendant 1 semaine. Soleil, chaleur, mais aussi orages torrentiels, nuits froides et humides, nous lui en avons fait voir de toutes les couleurs.

Au montage, elle s’avère comme ses cousines extrêmement rapide à monter. Posée sur le sol, elle prend sa forme instantanément, il n’y a plus qu’à poser les sardines dans les coins pour assurer la bonne tenue de l’ensemble. Malgré un sol plutôt sablonneux, le tout reste stable.

Le double toit assure une étanchéité correcte, et les armatures semblent plus rigides que sur les précédentes versions, ce qui constitue un premier point positif pour la Fresh & Black.

Mais les arguments principaux avancés par la marque sont-ils vraiment convaincant ?

1.La fraîcheur.

La couleur de la toile blanc cassé contribue, on peut le penser, à tenir à distance les rayons chauds du soleil en pleine journée. Mais surtout, le matériau est assez spécial au toucher et reste frais sous les doigts. Bien sûr, il ne faut pas attendre à un effet glacière, mais même installée sur un emplacement en plein cagnard, un 3 août, la température à l’intérieur de la tente reste sensiblement la même qu’à l’extérieur. En comparaison, il fait beaucoup chaud en pleine journée dans une tente de modèle classique, à cause de l’effet de serre.

Seconde innovation : le système de « volet » et d’aération intérieure permet d’ouvrir la tente sur les côtés tout en restant au sec en cas de pluie, l’eau s’écoulant le long du prolongement de toile préalablement tendu par une sardine. Cela s’avère très efficace lors des nuits chaudes, car l’ouverture simultanée des 2 côtés crée un délicieux courant d’air au niveau du visage.

De plus, il est possible de relever l’arrière de la tente afin d’avoir un maximum d’aération. C’est une bonne idée, mais qui nécessite un temps parfaitement sec, et nui quelque peu à l’autre innovation de ce produit : l’opacité de la toile.

2.L’obscurité

Il faut le dire, cette caractéristique nous a totalement bluffés !

L’obscurité à l’intérieur de la tente une fois les écoutilles fermées est quasi-totale, même par temps ensoleillé. C’est d’ailleurs assez déroutant à la première utilisation, car il est nécessaire de se munir d’une lampe de poche pour s’affairer dans la tente durant la journée. En plein soleil et vu de l’intérieur, le matériau de la toile extérieur semble moucheté de micro points argentés foncés, mais à l’œil nu il est impossible de distinguer d’interstice entre les mailles.

Le résultat est à la hauteur des espérances : de belles grasses mat’ jusqu’à 10h certains matins, sans avoir aucune idée de l’heure en ouvrant les yeux !

En plus, la tente est facile à replier grâce au système « Easy » de clips qui aide les mouvements à chaque étape du rangement ; à condition bien sûr de suivre scrupuleusement la notice d’utilisation car ce n’est pas si intuitif que ça. Il est également possible de détacher complètement la chambre intérieure afin de la nettoyer facilement au retour des vacances.

Quelques petits bémols tout de même :

L’ergonomie des fermetures éclair est moyenne, ces dernières étant assez petites et difficiles à manier surtout en pleine nuit. Lorsque la toile n’est pas parfaitement tendue, elles ont tendance à se coincer.

De plus, la taille générale de la tente peut être insuffisante pour deux adultes de bonne stature, surtout avec un gros matelas à l’intérieur. Mieux vaut ne pas dépasser le mètre 80 pour avoir de la place pour ses pieds, et n’envisagez pas de stocker vos affaires à vos côtés. Néanmoins, le modèle 3 places peut résoudre ce problème.

Si cette tente convient parfaitement à un usage camping de vacanciers, nous ne conseillons pas son utilisation en bivouac car elle reste, sans secret, très encombrante et assez lourde à porter.

Conclusion

Cette nouvelle tente 2 second’ Quechua Fresh & Black se destine au même usage que les autres modèles de la gamme, mais nous a totalement séduits grâce au nouveau matériau de sa toile extérieur qui assure confort, fraîcheur et grasses matinées dans le noir.