Test terrain : HOKA TOR ULTRA HI WP

Conditions du test:

Lieux : Bauges, Aravis, Tour de la Bessanèse.

Durée du test : 9 jours

Terrains : Caillouteux, Sec et névés

Météo : pluie et forte chaleur

Caractéristiques chaussures :

· Cuir pleine fleur et tige en tissu pour une longévité optimale

· Bracelet de tige moulé offrant souplesse et confort

· Membrane imperméable Event® avec couverture intégrale de la chaussure

· Laçage jusqu’à la pointe avec rainures souples au niveau des métas pour un contrôle et un confort accrus

· Protection en caoutchouc sur la pointe

· Géométrie du profil de semelle incurvé sous les métas commençant plus loin du cou-de-pied

· Stabilité au niveau du siège baquet

· Dessus de la semelle intermédiaire en EVA sur toute la longueur pour un meilleur amorti

· Semelle intermédiaire technique en RMAT® pour plus de maintien

· Semelle externe Vibram® MegaGrip offrant une très bonne accroche avec pavés de 5 mm

· Prix 200 €

Cette chaussure est pour le coup très innovante ! Hoka one one avait fait une entrée très remarquée dans le monde du trail par ces semelles surcompensées, bien relayé par leur team dont Julien Chorier est un des leaders.

L’idée est donc de monter cette semelle de trail sur une chaussure de randonnée haute ! Joli défi.

A la vue de la couleur je ne passe pas inaperçu sur le parking ! Le premier confort d’accueil répond tout à fait à ces regards interrogateurs.

Le confort : Dès la première mise au pied les chaussures épousent parfaitement la morphologie de mon pied, les matériaux utilisés sont assez souples pour n’être à aucun endroit blessant. Sur la tige le cuir est découpé en 3 parties afin de laisser le pied se plier correctement lors de la marche. Le haut de la tige en mesh permet de conserver une flexion très importante, très utile si on désire se la coller en montant ! ou dans les terrains délicats, pierriers traversée de forêt à l’azimut. La boîte à orteils combine agréablement cuir et mesh, laissant le pied respirer et maintenu dans toutes les positions. Peu surprenant mais qui m’a profondément surpris c’est le confort d’amorti, je m’attendais peut être à avoir quelque chose de plus mou ! L’amorti est bien dosé pour être agréable sans absorber l’énergie que je fournis pour avancer. Cette amortie mêlée à cette semelle un peu ronde sur l’avant crée une douce invitation à la marche. L’impression que la chaussure démarre toute seule, en effet cette rondeur sur l’avant chaussure nous amène très rapidement à être en mode marche plaisir.

Etanchéïté : Cette Tor possède une membrane Event, tout à fait comparable à d’autres membranes leaders sur leur marché. Cet été a été très arrosé par moment, ce qui fut un test très concluant de l’étanchéité de cette chaussure et caniculaire en d’autres moments. Sous une journée de pluie j’ai pu retirer mes chaussures et constater que mes pieds étaient tout à fait sec, j’hésitais déjà moins grâce à la semelle à passer dans les petits rus mais au vu de l’étanchéité je ne posais plus de question ! Les températures caniculaires n’ont pas altérés mon envie de balade et cette Tor s’est trouvée très efficace en respirabilité lors de la montée du thermomètre. Le nylon mesh utilisé permet une excellente évacuation de l’humidité intérieure, je portais également des chaussettes en matière respirante.

Accroche : La semelle Vibram qui équipe cette chaussure est réalisé en 2 matières, une plus souple en orange et une plus rigide en gris. La semelle est aussi volontairement assez large. Sur un terrain mouillée et caillouteux cette semelle a su s’adapter à une accroche parfaite, j’en étais même surpris ! La semelle était quasi neuve, j’avais choisi un itinéraire sous la pluie qui passait dans des terrasses de pierres et de terre avec des câbles par moment, la sécurité dégagée par l’accroche est très appréciable. La largeur de la semelle permet d’épouser le terrain.

Laçage : Lacet en sangle tubulaire très efficace au laçage. 2 crochets supérieurs pouvant lors des montées être oubliés en optimisant le laçage sur le bas de la chaussure. Le laçage part de très bas sur la chaussure puisqu’on le retrouve sur la boîte à orteils, les œillets sont insérés directement dans le cuir, aucune chance de casse !

Protection : La hauteur de la semelle est à elle seule une protection, et plus encore le part-pierre devant la chaussure est très efficace. Le cuir joue son rôle dans les pierriers et terrains délicats.

Poids : 457 grammes la chaussure en 42.

Mon avis : J’ai été très agréablement surpris par cette TOR, j’avais une crainte avec cette semelle ! De perdre en précision sur des passages un peu délicats. Hoka One One fait pour moi une entrée fracassante dans le domaine de la randonnée. Plusieurs magasins leur ont fait confiance et je paris que ceux qui auront l’audace de mettre le pied dedans ne seront pas déçus. Je ne saurais vous dire si la semelle est ressemelable ! Après une semaine d’appels à leur service client, aucun retour !

Pour qui ?

Tous randonneurs à la recherche d’une chaussure confortable et légère pour des balades à la journée ou sur plusieurs jours. Adeptes du fast Hiking, c’est un modèle sécurisant qui a des jolis arguments.