Trois inculpés pour la mort de Tito Traversa

En 2013, au cours d’une sortie de son club réalisée à Orpierre (France), le jeune (12 ans) grimpeur de haut niveau italien Tito Traversa chutait de 20m. Il décèdera de ses blessures deux jours plus tard.

La nouvelle avait choqué le petit monde de l’escalade de haut niveau.
Après enquête, il s’avèrera que c’est un mauvais montage des dégaines qui fût responsable de l’accident.

Selon les témoins, Tito avait enchaîné la voie, et au moment de se pendre dans le baudrier, 8 des 12 dégaines sensées le retenir avaient laissé échappé la corde. Elle n’étaient tenues que par l’élastique.

Par ailleurs Tito grimpait sans casque.

Suite au dépôt d’une plainte par le père de Tito, le tribunal de Turin s’était saisit de l’affaire.
Trois personnes sont finalement poursuivie pour homicide involontaire
– Lucas Giammarco, représentant légal de l’entreprise Bside qui organisait la sortie
– Le moniteur d’escalade Nicola Galizia
– Carlo Paglioli, représentant légal de Aludesign, entreprise qui produit les élastiques ‘string’ de dégaine, pour ne pas avoir informé correctement de leur utilisation et de ses dangers.

Plus d’infos (en espagnol)