UTMB 2017 : François D’haene remporte une course mémorable devant Kilian Jornet

Un UTMB 2017 exceptionnel et très populaire

François D’haene remporte une course mémorable en s’imposant face à son coéquipier Kilian Jornet
François D’haene remporte une course mémorable en s’imposant face à son coéquipier Kilian Jornet

Chamonix, France — Dans les mois et les semaines qui ont précédé l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) 2017, on pressentait déjà que cette édition marquerait l’histoire des ultra-marathons par une compétition des plus serrées. De nombreux athlètes figurant parmi les meilleurs trailers de tous les temps se sont affrontés sur ce tracé sans pareil, une boucle autour du massif du Mont-Blanc, qui part de Chamonix et traverse l’Italie et la Suisse.

Ce premier week-end de septembre, la course a su répondre aux attentes les plus démesurées. Après 19 heures d’une lutte acharnée dans la pluie et le froid, l’athlète Salomon François D’haene, qui courait à domicile, a devancé son coéquipier Kilian Jornet pour remporter son troisième UTMB. D’haene a signé un chrono remarquable de 19:01:32, terminant 15 minutes et 6 secondes devant le Catalan réputé quasi-imbattable.

François D’haene, que ses nombreux exploits et victoires de ces dernières années classent d’ores et déjà parmi les légendes de l’ultra-trail, a adopté vendredi et samedi un rythme constant mais soutenu. Tandis que l’Américain Jim Walmsley se lançait dès le départ dans une course effrénée, les deux stars du team Salomon ont préféré lui accorder une longueur d’avance et se ménager avant de partir à sa poursuite. À l’aube du samedi matin, alors que Walmsley commençait à payer le prix de ses efforts, D’haene puis Jornet en ont profité pour le dépasser.

À mi-parcours, Jornet accusait quelques minutes de retard sur D’haene et Walmsley mais le triple vainqueur de l’UTMB n’a rien lâché. Ayant dépassé Walmsley, il a tenté de rattraper D’haene, désormais en tête de la course, sans toutefois parvenir à combler l’écart qui le séparait du vigneron français. Walmsley s’est finalement contenté de la cinquième place.

COMMENTAIRES DES ATHLÈTES

François D’haene :
« Au bout d’un moment on oublie la douleur. En 2014, j’avais bien géré ma course, j’avais donné le meilleur de moi-même. Cette année, ça s’est passé à merveille. Même dans la dernière descente, j’ai su gérer ma course et rester concentré en visant la première place. Voir tous les supporters et courir avec l’élite de l’ultra-trail, ça m’a aidé. Lorsqu’on s’entraîne ou qu’on participe à d’autres courses, on ne se voit pas. Cette fois on a pu discuter et vivre cela ensemble et j’ai été heureux de partager cette expérience avec les autres coureurs. »

Kilian Jornet :
« La grande différence entre cette édition de l’UTMB et celles de 2008 et 2011, c’est le développement qu’a connu la discipline du trail running et l’augmentation du nombre de spectateurs. Cette année, il ne s’est pas passé 30 minutes sans que je voie des supporters, même au beau milieu de la nuit, dans la pluie et la neige. Et puis, je n’avais jamais couru un ultra parmi autant d’athlètes d’un aussi bon niveau. Cela nous motive vraiment à aller toujours plus vite et cela se voit aux chronos et aux résultats extrêmement serrés des coureurs. »

LAISSER UN COMMENTAIRE