La saison de l’escalade démarre, revoyons les fondamentaux (quiz sécurité). Vérifiez votre degré d’autonomie en falaise

    0%

    J'assure un grimpeur. Il arrive au relais et se vache. Que dois-je faire ?

    Correct! Wrong!

    Si vous voulez des histoires qui fassent peur concernant les manip au relais, on en a en stock. Si vous ne voulez pas les vivre, assurez toujours le grimpeur tant qu'il n'est pas descendu.

    J'assure un grimpeur. Il n'a pas encore mousquetonné le premier point

    Correct! Wrong!

    Tant que le premier point n'est pas mousquetonné, la corde est inutile. En cas de chute, il est probable que le grimpeur se blesse au cheville. Effectuer une parade avant le premier point est un réflexe plus qu'utile.

    Existe-il des circonstances où je peux lâcher la main qui tient la corde en desous de mon système d'assurage ?

    Correct! Wrong!

    C'est la base de l'assurage en escalade. S'il n'y a qu'une chose à retenir, c'est celle-ci : on ne lâche jamais la corde du bas.

    J'arrive au relais, il y a bien 2 points mais ils ne sont pas reliés

    Correct! Wrong!

    Un relais c'est deux points. Ce principe n'est pas négociable.

    J'installe une voie en moulinette. Qu'ai-je le droit de faire ?

    Please select 3 correct answers

    Correct! Wrong!

    Un mousqueton simple ne suffit pas à installer une moulinette. Les risque d'ouverture sont trop grands. La chaîne reliant les 2 points du relais n'est pas non plus suffisamment fiable. A noter : si le relais est équipé d'un mousqueton, il est possible de descendre sur ce mousqueton. En revanche, si on compte installer une moulinette, il faut doubler ce mousqueton avec un autre (la dernière personne grimpant la voie, le récupère avant de descendre).

    Je n'arrive pas à grimper au-dessus du dernier point mousquetonné. Je dois faire une réchappe.

    Please select 2 correct answers

    Correct! Wrong!

    On descend toujours sur un relais. Et, un relais, c'est deux points. On ne peut donc descendre sur le dernier point. Le plus simple est de descendre en laissant tout le matériel en place pour qu'un grimpeur plus fort finir la voie. Sinon, la manip avec l'autobloquant permet de rester sur 2 points jusqu'à la dernière dégaines.

    J'assure avec un appareil de type Grigri. Je peux le lâcher complétement temporairement quand j'assure.

    Correct! Wrong!

    Effectivement les assureurs désignés à tort comme autobloquants ne permettent pas de lâcher le système d'assurage. Néanmoins, si on fait un nœud juste derrière la corde sortant d'un tel appareil (suffisamment gros et solide), ce nœud viendra se coincer contre la came si elle venait à se mettre en position non bloquante.

    Un site d'escalade, s'il n'est pas interdit, cela signifie qu'il est vérifié et sécurisé. Je peux avoir confiance en l'équipement.

    Correct! Wrong!

    Non. Certains sites ont labellisés FFME. Dans ce cas, la FFME se porte garante de l'équipement et le site respecte des normes et est entretenu. Mais, cela concerne peu de sites. Se renseigner et vérifier l'état de l'équipement n'est pas inutile. Prévenir le comité départemental de la FFME si on remarque une anomalie est aussi bienvenu.

    L'équipement d'un site répond à un norme. Si je mousquetonne tous les points, je ne peux pas faire de chute au sol.

    Correct! Wrong!

    L'histoire de l'escalade n'a pas commencé avec l'écriture de normes mais avec des bandes de chevelus plus ou moins adeptes de l'engagement et payant chaque spit de leur poche. Observer où sont placés les points avant de grimper est loin d'être inutile.

    J'assure un grimpeur qui chute. Que faire ?

    Correct! Wrong!

    L'assurage dynamique est fondamental pour éviter de blesser le grimpeur. Tendre la corde peut avoir des effets sur le dos du grimpeur mais aussi sur ses chevilles car il aura tendance à être ramener contre la paroi au lieu de tomber le long de celle-ci.

    La saison de l’escalade démarre, revoyons les fondamentaux (quiz sécurité). Vérifiez votre degré d'autonomie en falaise
    Bravo, vous maîtrisez les fondamentaux
    Bravo, vous semblez connaître les bases. Mais attention, ne relâchez pas votre vigilance. Bon nombre d'accidents arrivent à des grimpeurs expérimentés.
    En gros, vous connaissez les bases mais vous semblez avoir quelques lacunes.
    2 ou 3 notions vous échappent encore. Quelques cours ou quelques demi journées de grimpe avec des personnes expérimentées vous mettraient à l’abri d'un accident bête.
    Vous êtes trop juste en théorie pour être un grimpeur autonome
    Il vous manque trop de connaissances pour grimper sans être encadré. Si vous ne vous décidez pas à en apprendre un peu plus, vous resterez dangereux pour vous-mêmes et pour les autres.
    Vous êtes un débutant complet
    Vous n'y connaissez pas grand chose à l'escalade en falaise. Ne vous risquez pas à grimper une paroi sans un encadrement sérieux.

    Share your Results:

    ad NCV