Kairn.com : c’est à vous

Après 17 ans de bons et loyaux services, l’équipe de kairn.com a décidé de tourner la page.
17 ans de rencontres, de scoop, d’échanges, de débats, de tests, …
Mais au fil du temps nos priorités ont changé, nos passions aussi. Il est donc temps pour nous de laisser la place a d’autres plus jeunes, plus motivés, plus passionnés.

Nous avons donc décidé de passer la main et de transmettre le site, les accès, le backoffice, les contacts a celui/ceux qui seraient intéressés pour continuer a faire vivre le site.

N’hésitez pas a contacter cedric@kairn.com si cela vous tente.

Sinon, nous fermeront tout simplement le site.

11 Commentaires

  1. dû à une impression d avoir fait le tour? un ras le bol? une baisse de fréquentation? en ce qui me concerne, j ai délaissé le site l an dernier, simplement illisible depuis sa dernière version pour moi. merci tout de même pour tout.

    • Merci pour ce commentaire.
      L’application Kairn.com n’est plus de mon fait depuis début 2013.
      Les auteurs des versions suivantes de l’application ont conduit Kairn.com au blog sous WordPress actuel..
      Si certains sont prêts à redémarrer l’aventure, une fois terminé un projet que j’ai en cours, je veux bien participer.
      Le nom de domaine appartient apparemment maintenant à une entreprise de topos sur smartphone, jusqu’à décembre 2018.
      Si ils ne décide pas de le garder, ça tombera bien car ça correspond à la date que j’estime pour mon projet en cours.
      Vraiment dramatique que le site d’informations escalade / montagne ait coulé ainsi.
      Mais je suis partant pour relancer, à condition de ne pas faire les mêmes erreurs.
      Pas d’accord avec Cedric concernant les regrets…. J’en ai pour ma part depuis 2013 !

      Jean-Pierre Mannini

  2. Comme écrit, ce sont les priorités qui change, la famille, les enfants. Les passions aussi.
    Le souhait également de ne pas tomber dans la course a l’audience au travers de polémiques et articles sensationnalistes, ce qui implique un travail de fond de plus en plus prenant.
    Envie de passer à autre chose également, tourner une page.
    Nous avons pu grâce à kairn rencontrer des personnes incroyables, de Bonatti, Messner, Berardini… aux frères Huber, Adam Ondra, Chris Sharma…
    Nous avons pu couvrir des évènements aussi variés que le DIMA rockmaster, la transrockies aux USA, l’UTMB ou les coupes du monde d’escalade un peu partout dans le monde.
    Nous avons pu tester de nombreux produits en avant première et visiter les fabriques de nombreuses marques.
    Bref, pas de regrets de notre côté, en espérant avoir transmis le plus possible de ses expériences fabuleuses a nos lecteurs

  3. Heureux d’avoir pu participer, à une toute petite échelle, au développement du site et surtout d’avoir connu les jeunes années de Kairn, l’effervescence des motivations, l’ébullition des idées.
    Heureux d’avoir eu le plaisir de voir grandir ton si beau projet, à toi Cédric, d’ouvrir une fenêtre sur toutes les activités grimpantes via des infos et des sujets de fond.
    Il y avait tout à créer au début car hormis quelques pages de magazines et quelques pêches aux infos sur quelques sites, il n’existait pas grand chose !
    Alors un grand merci d’avoir alimenter nos passions pendant toutes ces années et je te (vous) souhaite de réaliser plein de nouveaux projets pour les 17 ans à venir 😉 !

  4. Je savais que la fin était imminente … l’apprendre le jour de la mort de Louis Dollo est doublement navrant!
    Je suis entièrement OK avec ceux qui pense que la refonte du site a conduit à sa perte !
    Qui a présent pour donner des infos pertinentes ?

  5. Bravo Cédric (et toutes les personnes qui ont contribué à Kairn) pour tout le boulot effectué pendant ces longues années. Il y avait un contenu, qui, dans la forme et dans le fond, était soigné, rédigé avec sérieux et passion. Le site faisait référence, c’est clair, j’y ai personnellement puisé bon nombre d’infos. Bon, cela faisait, à mon humble avis, quelques années que le site avait perdu son éclat d’antan… Cela témoigne certainement d’un manque de temps et d’investissement, peut-être à cause de la lassitude que tu mets en avant dans ton article. Cela serait super de voir Kairn se relancer car, à humble avis là encore, ce média/médium a toute sa place sur le web français. En tout cas, longue et belle vie à tes nouveaux projets, Cédric, à Bariloche ou ailleurs !

  6. C’est très dommage !

    Par contre , si certains veulent le relancer , ils pourront compter sur moi aux alentours de la fin de l’été .
    Mort de Louis Dollo … vraiment , ce n’est pas une bonne journée .

    • Si Climbing Away, actuel propriétaire du nom de domaine, ne le garde pas et si Cedric ne le rachète pas, je reprends le nom de domaine.
      Par contre, d’une part j’ai un autre projet en cours qui ne sera pas finalisé avant la fin de l’année, donc je ne peux pas réécrire l’application Kairn d’ici là, d’autre part Climbing Away est propriétaire du nom jusqu’en décembre 2018.
      Donc ça ne sera pas immédiat.
      J’avais créé les premières versions de Kairn, je peux écrire la prochaine version… Reste à trouver le reste de l’équipe.
      Cecidit, si Climbing Away accepte de céder le nom de domaine et si un informaticien peut s’occuper de la réécriture (à priori sous Symfony), ça peut aller plus vite !

  7. Merci beaucoup pour le travail que votre équipe a réalisée durant tout ce temps. Avoir des infos sur ce qui se passe dans les montagnes est motivant pour inspirer de nouvelles idées, de nouvelles pratiques, créer ses propres projets et transmettre notre passion aux nouvelles générations.
    Bonne continuation

  8. Bonjour
    Je reviens sur le site après avoir délaissé pendant quelques temps. Rien sur le site, juste un changement de vie et de priorité dans mon agenda.
    Quel choc ! Kairn fermer, non c’est impossible.
    Moi j’y trouvais, non – j’y trouve, l’info que j’aime dans le format que j’aime.
    Si J.P. BANVILLE reprends je suis derrière ou avec c’est selon. Oui s’il faut participer à un soutien, j’en serais. ( vous avez mon nom et email pour me le rappeler …)
    Alors quoi dire d’autres ?
    Bin si évidemment : Merci, merci et encore merci.
    Et puis Bravo.

    Au fait cette annonce en février, ça n’est quand même pas dû à un ultimatum de partenaire à l’occasion de la St Valentin ?
    Si c’est ça je lancerai un appel aux abonnés pour faire un envoi de fleur (ou de bonbon, ou encore de chocolat) à l’etre aimé chaque année.
    ( en fait la publication est datée du 4 mais j’ai cru lire 14 ; j’ai décidé quand même de laisser ma petite question)

    Yann

LAISSER UN COMMENTAIRE