2ème édition du Grand Trail du St Jacques : La confirmation

Apr?s le succ?s ?tonnant de la premi?re ?dition en 2012, le Grand Trail du St Jacques version 2013 a enregistr? le 28 septembre plus de 2 700 engag?s, soit une progression de plus de 35 %. Belle progression pour cette nouvelle course nature qui propose 3 distances ? contrecourant du mythique GR 65, class? au patrimoine mondial de l’humanit?, qui attire chaque ann?e plus de 40 000 p?lerins. Un parcours accident? de 70 km, du Plateau de G?vaudan au Puy en Velay, franchissant notamment les somptueuses gorges de l’Allier avant une arriv?e majestueuse dans la capitale AltiLig?rienne.

Si c’est la notori?t? du sentier qui attire en premier lieu nombre de coureurs de tous horizons, c’est la beaut? aust?re des paysages travers?s ainsi que la chaleur et l’enthousiasme des centaines de b?n?voles mobilis?s dans les villages travers?s qui donne ? cet ?v?nement une atmosph?re si particuli?re. La m?t?o cl?mente malgr? un soleil peu pr?sent et un vent fort sur les hauteurs a favoris? les performances. Malgr? un plateau ?lite en retrait par rapport ? 2012, ? une semaine des championnats de France de trail ? Gap, la distance reine de 70 km a ?t? le th??tre d’une belle bataille couronnant au final Didier Pontvianne, 3eme en 2012.

Moins de suspense chez les f?minines o? la traileuse ultra titr?e V?ronique Chastel, double vainqueur sortante de l’endurance Trail des Templiers, remporte l’?preuve dans le m?me temps que Karine Herry en 2012. La course phare de cette rentr?e confirme en seulement 2 ?ditions sa place dans le calendrier national de la course nature et son potentiel pour les ann?es futures.

Zoom sur Didier Pontvianne, vainqueur du 70 km

Sa qu?te ‘spiritrail’

Grand malheureux en 2012, o? apr?s 66 km en t?te, il ?tait victime de crampes et finalement rattrap? ? 4 km de l’arriv?e, le coureur d’Yssingeaux Didier Pontvianne, devait se contenter d’une 3eme place. « Je m’?tais jur? de revenir et d’arracher cette victoire prestigieuse. J’?tais bien pr?par? et je suis parti prudemment pour ne revenir aux avant-postes qu’? mi -course. Puis je me suis senti moins bien et l’aixois Nicolas Luxembourg prendra jusqu’? 3 mn d’avance ? 10 km de l’arriv?e. J’ai bien cru de nouveau que j’allais passer ? c?t? de cette course, puis les forces me sont revenues ? proximit? de l’arriv?e. Je ne prendrai la t?te de la course que dans l’ultime mont?e vers la cath?drale du Puy, au terme d’un bel effort. Je suis vraiment combl? par cette victoire tr?s importante pour moi. »

Photos : Breton Kaourik

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.