32 jours en paroi pour Silvia Vidal

Une ascension de malade ou juste du bon temps?
Silvia vidale, la catalane spécialiste des big wall vient de réaliser une nouvelle première hors norme en Patagonie Chilienne.
32 jours lui auront été nécessaire pour vraincre la paroi en février/mars dernier.
Si, si, vous avez bien lu, 32 JOURS! Un mois! pour gravir la voie Dragonfly, et parcourir ainsi les 1300m en A4/6b, avec 200m en dalle pour finir et un peu de neige IV+.
16 jours coincés en portaledge a cause du mauvais temps…  Un luxe a l’époque des ascensions éclair de Ueli Steck sur les géant des Alpes ou de l’Himalaya.

Cette paroi n’avait été tentée qu’une fois, en 2007. La voie nommée Araucania, fût parcourue par Martin Molina “Fideo”, Luis Molina et Mariana Gallego mais sans parvenir au sommet. C’est avec l’aide de leurs photos que Silvia a tracé sa route.

“Je l’ai choisie car il y a un grand toit à 350m. Du bas cela paraissait bien pour un bivouac. Je redoutais la pluie et l’exposition en portaledge. Donc le grand toit était un choix de sécurité. C’était également une belle ligne. La paroi est énorme mais pas trop dévers.

Silvia relate que l’ascension fût tout sauf une balade. L’approche en elle même fût déjà un combat avec la végétation et la traversée de deux rivières. Avec l’aide de deux grimpeurs, elle a pu porter également une embarcation, car la voie commence directement du lac.
Mais une fois arrivée au sommet, il a fallut encore 3 jours de rappels pour rejoindre le pied de la face. Et ensuite 4 jours pour faire la marche d’approche à l’envers, la pluie ayant gonflé les rivières.

RESPECT!

Source

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.