Avalanches dans le Massif central : des risques à ne pas sous-estimer

Terres d’estives et de gentianes, les reliefs du Massif central traînent une paisible image de « montagne à vaches ». En hiver pourtant, avalanches et leurs victimes, coulées rappellent leur caractère bien trempé.

Moins vaste, moins haute et moins fréquentée que les reliefs alpins, la montagne auvergnate ne fait pas autant de victimes.

Les avalanches y sont pourtant courantes. Et même mortelles. Certes, le risque y a été évalué à 0,35 victime par an contre 27 pour les Alpes (de 1990 à 2010). Reste les statistiques des vingt-cinq dernières années dans le seul massif du Sancy : 21 avalanches avec intervention du Peloton de gendarmerie montagne (PGM), 13 victimes ; deux décès…

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.