Battue d’effarouchement contre l’ours cette nuit en Pays Toy dans les Pyrénées

Après l’attaque par un ours, probablement celui dénommé « Cannellito » par les adorateurs des ursidés, sur le troupeau de Jean MarcSubervielle de Viella, les éleveurs et la FDSEA ont décidé d’organiser une battue d’effarouchement cette nuit à partir de 22h.

L’objectif de cette battue

Alors que de nombreux troupeaux sont encore en estive intermédiaire en raison de l’enneigement et du manque d’herbe en altitude, l’ours risque de s’attaquer à d’autres estives de proximité. L’objectif est donc, dans l’immédiat, d’organiser une action syndicale consistant à éloigner le prédateur, dont il faut rappeler qu’il est avant tout un carnivore et non un herbivore, des zones d’estive où sont concentrées de nombreuses bêtes.

L’État n’a rien fait, les éleveurs agissent

L’an dernier (mai 2012) en pleine campagne électorale des législatives, le sous-préfet d’Argelès-Gazost et Pierre-Yves Quenette à la tête de l’ETO (Équipe Technique Ours) s’étaient engagés à revoir la procédure « ours à problème ».
….
Tout l’arsenal juridique existe pour agir. Il suffit maintenant d’un peu de courage pour passer à l’action sans céder à la pression d’une petite poigne de lobbyistes activistes de l’écologie de salon. L’écologie de fait se vit au quotidien sur le terrain et, dans ce domaine, seuls les éleveurs sont légitimes comme le Code Rural le précise.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.