Cultures du risque en montagne – Le Pays Toy dans les Pyrénées

Géographes, ethnologues et architectes se sont associés pour étudier l’évolution au cours des deux derniers siècles des cultures du risque dans un pays des Pyrénées centrales, le Pays Toy, régulièrement dévasté par des catastrophes naturelles. Cette étude, recueil de témoignages exceptionnels, de vécus et de représentations des risques qui ont jalonné la vie de cinq générations, leur donne la parole.

…//…

‘Il y a une culture spécifique à la montagne, qui présente bien des traits communs, du Tibet aux Andes ou aux Pyrénées, aussi bien dans les modes de vie, l’importance de la tradition orale, la forte solidarité de groupe, l’alimentation ou les mentalités. Fernand Braudel, qui a montré que les sociétés méditerranéennes constituaient une région commune grâce à leurs relations culturelles et commerciales anciennes, qui avaient façonné paysages et coutumes, avait fait de l’élément marin le vecteur de cette intégration. Contrairement à l’eau, les montagnes séparent. Et pourtant Braudel reconnaissait leur fonction assimilatrice lorsqu’il citait le baron de Tott qui affirmait que « les lieux les plus escarpés ont toujours été l’asile de la liberté ». Les interlocuteurs de Monique Barrué-Pastor forment – je cite « une population de fortes têtes, déterminée et fière, longtemps opposée à toute ingérence extérieure, jusqu’à aujourd’hui ». En témoigne ce dicton : ‘Un Toy ne craint que Dieu, la foudre et l’avalanche’

En savoir plus…..

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.