Dans les Pyrénées-Orientales : La terre aux paysans !

Le slogan a la peau dure. Il est relancé par les éleveurs des P-O qui dénoncent les implantations de fermes photovoltaïques et une urbanisation non concertée.

Pour Tony Baures, président de la société d’élevage des P-O et vice président de la Chambre d’Agriculture : ‘Chaque municipalité construit son projet de développement. Nous n’y sommes pas opposés, mais nous déplorons un manque de cohérence et de concertation concernant, entre autre, le photovoltaïque. Nous estimons que, par rapport aux besoins exprimés, l’implantation au sol est inutile au regard des superficies qui pourraient être utilisées sur les toitures.’

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.