Edurne Pasaban : ‘Je retourne sur l’Everest en 2011’

Non, une femme qui gravit un 8.000 mètres n’a pas un physique de camionneuse. Le profil élancé et les courbes féminines de l’alpiniste espagnole ne peuvent que faire taire les réflexions émanant de certains milieux machistes. Jolie brune plantureuse de 36 ans, Edurne Pasaban a la grâce et la puissance d’une déesse. Le défi qu’elle a surmonté, gravir les quatorze plus hauts sommets de plus de 8.000 mètres, l’a fait entrer dans la légende de l’Himalaya. Une belle récompense pour celle qui a frôlé la mort de très près. ‘Le plus difficile est sans conteste le manque d’oxygène à partir de 7.500 mètres’, nous confie-t-elle lors de son passage à Paris.


En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.