Effarouchement de l’ours au Tribunal Administratif : conclusions en faveur des écologistes

On se souvient qu’à la suite de nombreuses prédations occasionnées par l’ours Canellito sur l’estive de Bachebirou au-dessus de Luz-Saint-Sauveur, le Préfet des Hautes-Pyrénées avait pris des arrêtés d’effarouchement. Le premier le 1er août 2012 et le second le 26 juin 2013, quelques jours après les inondations qui ont sérieusement sinistrés le Pays Toy.

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.