En Isère, le loup a bien été tué par balle

L’autopsie, ce mardi après-midi, du cadavre du loup découvert dans un étang de Saint-Blandine (Nord-Isère), le 13 octobre dernier, a confirmé les premières constatations. L’animal a bien été tué par balle.

Elle a également permis de déterminer qu’il s’agissait d’un mâle d’au moins deux ans et de souche italienne, celle qui est réapparue naturellement dans la région à la fin des années 90. Il pesait 38 kg et était en parfait santé.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.