Enzo Oddo just do it !


A peine arrivé à Smith Rock en Oregon, Enzo Oddo a tombé hier son projet de trip, le mythique ‘Just do it’ sur le monolithe de Monkey Face. Seulement deux séances lui ont été nécessaires, le tout dans des conditions caniculaires (plus de 30° !).

Libérée par JB Tribout en 1992, cette voie est très connue car c’est le premier 8c+ des Etats-Unis. Gravie à l’époque par un français, son ascension avait incarné tout le retard qu’avaient pris les américains en matière de haut-niveau en escalade sportive par rapport aux européens au début des années 90. En effet, malgré la trace de précurseurs comme John Gill, Ron Kauk ou Tony Yaniro ou encore la présence de bons grimpeurs comme Jim Karn, Boone Speed ou Timmy Fairfield, les américains passaient la plupart de leur temps à libérer des itinéraires en fissure dans le style traditionnel. Les européens étaient eux davantage tournés vers la compétition, l’entraînement et possédaient un temps d’avance. Trou rapidement comblé suite aux nombreux coups d’éclats de Lynn Hill, Robyn Erbesfield, Katie Brown ou encore un peu plus tard, d’un certain Chris Sharma.

‘Just do it’ est une voie très longue, technique dans la première partie et qui demande un certain temps d’apprentissage d’après Jibé lui même.

Source : Nice-Climb.com

Un article complet sur Smith Rock

Le monolithe de Monkey Face

crédit photo : Fred Oddo


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.