Fréquentation en hausse de 4% pour les refuges du Club alpin français

Malgré les intempéries de juillet, les quelque 110 refuges gérés par la Fédération française des clubs alpins de montagne (FFCAM) ont progressé en 2014 par rapport à une année 2013 il est vrai difficile. « On est dans la moyenne des nuitées des cinq dernières années», précise Raymond Courtial, vice-président en charge du patrimoine bâti à la FFCAM. L’activité des gros refuges sur les voies et secteurs les plus fréquentés permettant d’assurer la mission de service public de ceux qui sont positionnés en zones plus confidentielles. L’année dernière a été marquée par des chantiers majeurs. Le refuge Albert premier (130 places), le plus accessible du massif du Mont-Blanc, amené à devenir le bâtiment à plus forte activité du parc du club alpin français, a été achevé, tout comme l’Aigle, sous la Meije, en août, ou encore le col de la Vanoise au printemps. Le premier devrait être inauguré le 19 juin et le second 9 juillet.

Lire l’article


ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.