Gérôme Pouvreau et Florence Pinet en forme

Samedi, bonne conditions à la Sainte-Victoire : 15°, 70 km/h de mistral. Après 2/3 chutes dans l’ultime crux, un mouvement de crawl assez éloigné pour attraper une petite fissure, Gérôme se sent bien et réalise le mouvement dans l’enchaînement ! Après plusieurs années d’essais infructueux et de tergiversations, il achève la dalle de sortie en 7b old-school : c’est maintenant fait ! « Aubade directe » vient de connaître sa première ascension !

Cette voie avait été équipée par Christophe Da Conceicao et proposait deux sorties. Après un bas athlétique sur colonnettes, la version classique « Aubade » bifurque à droite, pour une sortie plus facile  et une cotation en 8c+. Vous avez un aperçu de la voie dans la vidéo King Of Da Caillasse II de la team Les Collets (un extrait ici).
 Il restait à libérer la version directe, qui rajoute 12 mètres très bloc et résistants tout droit, dans un style assez technique et très exigeant. « Déplacement de pieds pas évidents, arquées, mouvements très loin,… même si le dévers se redresse, le challenge est d’ampleur car chaque placement est à effectuer au millimètre près. Cela nécessite d’être patient dans les essais. Je ne sais pas combien j’en ai mis au total car je l’ai vraiment travaillé en dilettante, mais là j’ai profité des bonnes conditions et d’une grande motivation pour concrétiser.» précise Gérôme.

Interrogé sur la cotation, Gérôme propose une estimation entre 9a et 9a+. Difficile de comparer la difficulté avec « Sachidananda » qu’il avait réalisé l’an dernier à Orgon car le style n’est radicalement pas le même.  « Aubade directe est une belle voie atypique, très à sensations. Je ne peux la comparer à Sachidananda car cette dernière était très basique, new school, beaucoup moins exigeante techniquement. »
Avis aux futurs répétiteurs ! Peut-être Enzo Oddo qui  lorgnait dessus et qui avait pour objectif de s’y atteler sérieusement cet hiver…

Quant Florence Pinet, petite amie de Gérôme, cette dernière n’est pas en reste. Malgré un temps libre plus restreint puisqu’elle a repris cette année les études, Florence vient de dérouiller cette semaine 2 bases en 8b de l’escalade provençale. Jeudi elle profite des grêves pour empocher le très coriace « Twin pinch » à la Sainte-Victoire, et hier elle vient à bout du mythique « Les mains sales » de la face Ouest de Buoux. Deux voies dans un style aussi assez old-school qui ne se laissent pas faire.

Précédemment, le couple est allé passer quelques jours à Rodellar où malgré la chaleur Florence a tordu entre autres « Philippe cuisinier », 8b/b+ et « La Kanabika » 8b. Gérôme a lui décroché « Mistral », 8c ou encore « La belle inconnue », 8b/b+ à vue. Un peu en retrait sur le monde des compétitions cette année, Florence et Gérôme en profitent pour concrétiser en falaise de bien belle manière. Et la grande forme semble bel et bien au rendez-vous pour eux cette fin d’été !

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.