Hautes-Alpes : Les nouveaux défis des gardiens de refuges

ls ne se verront plus pendant plusieurs mois. Les gardiens de refuge des Hautes-Alpes se sont réunis le 7 juin au refuge du Pré de la Chaumette, dans la vallée de Champoléon. Leur association tenait son assemblée générale à la veille de la saison d’été, leur principale période d’activité.

S’ils sont plus professionnels, c’est aussi que les places sont très demandées. « À une époque, on cherchait des gardiens ; aujourd’hui dès qu’un poste se libère, il y a 40 candidats, constate Jean-Jacques Bonniot. Gardien de refuge, ça fait fantasmer. Ils veulent ‘vivre à la montagne’, avec les petites fleurs. Après, ils découvrent la réalité de gardien, qui est belle, mais rude aussi. »


En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.