Jain Kim et Ramon Julian au top à Perm : résumé complet

La coupe du Monde de Perm en Russie vient de s’achever avec la victoire de la coréenne Kim et du catalan Ramon Julian. A noter l’absence de quelques cadors chez les messieurs : Amma, Mitdboe, McColl. Résumé complet des finales ci-dessous.

La voie des femmes sur la droite du mur proposait un gros pas de bloc en son milieu, dans le toît, pour sortir d’une inversée placée dans un volume serpentin. Yana Chereshneva (8ème) et Katharina Posch (7ème) tomberont juste sous cette section, ratant leur finale. La seconde russe présente en finale, Dinara Fakhritdinova chute à l’entrée du pas, un peu courte en taille pour aller chercher un pied lointain (6ème). Hélène Janicot (5ème), Momoka Oda (3ème), Magdalena Röck (2ème) tomberont aussi dans ce mouvement, lançant la main trop mou. Mina Markovic tombera aussi dans le pas de bloc, mais dans la préhension de la prise d’arrivée (4ème). La slovène sera dans la corde quand même… Hormis la française qui avait chuté en demi-finale et qui est donc 5ème, toutes ces filles sont donc départagées au temps, au profit de l’autrichienne, plus rapide qui finit donc 2ème devant la japonaise puis la slovène. Mais une fille était vraiment plus forte aujourd’hui. Ja-In Kim, dans une superbe prestation sera la seule à réussir le blocage du toit pour ensuite temporiser et proposer une magnifique escalade tout en gestion et technique de placement sur de toniques blocages sur arquées, jusqu’au bac final de la voie et la chaîne qu’elle clippe à 7 secondes 56. Ouf ! La coréenne était vraiment supérieure ce dimanche.

Chez les messieurs, 9 qualifiés en finale. Belle banderille du russe Fakiryanov, premier à s’élancer qui monte assez haut dans la voie sans se poser de question, chutant au réta du toît bien cramé (4ème). Derrière, Domen Skofic zippe d’un talon et finit 9ème, dans la même section que l’italien Ghisolfi (8ème). Prestation crispée pour Gautier Supper qui échoue complètement explosé au milieu du toît (6ème) , juste au-dessus de Manu Romain, victime d’une mauvaise lecture de préhension (6ème). Le pas de traversée dans le toît aura raison de notre 3ème français présent en finale, Romain Desgranges, qui tombe en croix de fer dans la traversée sur la gauche, n’arrivant pas à croiser après une grosse temporisation (5ème). A noter pour l’anecdote que ce dernier avait oublié son sac à pof en isolement !
Hyunbin Min est ses nouveaux tatouages sera le premier à détroner le russe et à avancer dans la partie finale de la voie. Le coréen est très facile jusqu’à la sortie du toit, puis accélère et explose sur un blocage lointain pour aller chercher une grosse prise plate (3ème). Le catalan Ramon Julian sera lui aussi rando jusqu’à la sortie du toît, dans un style impeccable et sobre. Il réalisera le blocage qui avait fait chuter le coréen pour chuter 3 prises plus haut dans la section technique sommitale, zippant en remontant les pieds après un violent mouvement d’épaule. Son run sera suffisant pour l’emporter car le dernier s’élancer, le champion du Monde autrichien Jakob Schubert ne pourra faire mieux, chutant 2 mouvements sous le catalan, scotché sur un pas sur micros les pieds regroupés (2nd).

Le replay des finales ci-dessous.

Au classement général de la coupe du Monde, Jain Kim creuse l’écart sur Markovic tandis que Ramon Julian reprend la première place au japonais Amma, absent sur cette étape, qui a préféré rentrer au pays s’entraîner et se concentrer sur les 3 prochaines étape asiatiques à venir en octobre. Sachi est aussi doublé par Jakob Schubert qui se repositionne donc à la seconde place.

Concernant l’épreuve de vitese sur cette étape, la Russie s’impose largement à domicile avec 4 médailles sur 6 possibles : un podium féminin entièrement russe et la victoire chez les messieurs. La meilleure française, Anouck Jaubert, est 8ème. Les résultats de l’étape de vitesse

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.