James Pearson réalise la 4ème ascension de Rhapsody, E11

Décidément les conditions semblent optimales pour le trad actuellement outre-Manche. Après Neil Mawson et sa première en E 10 à Pembroke au pays de Galles en début de semaine, James Pearson vient de frapper fort et de réussir la 4ème ascension de ‘Rhapsody’, E 11 à Dumbarton Rock (proche de Glasgow) en Ecosse.

‘Rhapsody’ est une ligne périlleuse dans une face bien lisse légèrement déversante et peu édhérente (rhyolite) ouverte par Dave McLeod en 2006 (cf le film E11 de Hot Aches Productions sur le processus d’ouverture), répétée seulement en 8 ans par le canadien Sonnie Trotter et le britannique Steve McClure. Avec ‘Walk of life’ ouvert justement par James, la ligne est réputée être l’une des voies de trad les plus dures au Monde.


James Pearson dans la 4ème de ‘Rhapsody’, E11 (photo : Chris Prescott / Hot Aches Productions)

Cette voie de 30 mètres propose un crux sommital très engagé avec un ramené puis un écarté en épaule des plus torrides et une chute de 20 mètres minimum (voire presque au sol comme dans la vidéo de McLeod ci-dessous) en cas d’échec.

James avait très rapidement essayé la voie il y a quelques années avant de quitter l’Angleterre pour voyager aux 4 coins du Monde aux côtés de Caroline, décrétant que cela n’était pas fait pour lui. Puis remotivé par cette dernière, il en avait fait un objectif pour cet automne, comme il l’explique dans un récent billet sur son site internet. Nul doute que la préparation trad de début de mois en compagnie de Yuji Hirayama a payé ! L’ascension a été filmée et fera partie du prochain opus d’Hot Aches Productions consacré à James Pearson : ‘Redemption : The James Pearson Story’ dont l’avant-première est déjà prévue fin novembre pour le festival du film de montagne de Kendal !

Source : Uk Climbing

Sonnie Trotter dans la seconde ascension de ‘Rhapsody’ :


Dave McLeod se met un gros caramel en tombant dans le mouvement sommital (extrait du film E11)

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.