Le caillou au fond de la chaussure …

21 août 2013, Kilian Jornet réalise l’ascension et la descente du Cervin en 2 heures 52 minutes, 09 octobre 2013, Ueli Steck réalise l’ascension de la face sud de l’Annapurna en 28 heures, 20 mars 2014, Alain Robert réalise en solo intégral l’ascension de la tour Total de la défense en un peu moins d’une heure … 3 exploits, 3 réalisations incroyables. Ces ascensions, qui n’ont que peu de choses à voir entre elles, sont pourtant toutes issues de près ou de loin d’une même passion pour la montagne et sont toutes relayées par l’ensemble des médias, spécialisés ou non en référence à la montagne et à l’alpinisme.

Le respect s’impose pour ceux qui les ont réalisé comme une évidence. Parce que nous n’avons pas les mêmes capacités qu’eux, parce que nous n’avons pas la même volonté et que nous ne sommes certainement pas capable de faire les mêmes concessions qu’eux.

Lire l’article de Paul Bonhomme

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.