Les zones montagneuses en Algérie menacées par une « très grave » érosion

Les zones montagneuses sont soumises à un processus d’érosion ‘très grave’ qui menace les écosystèmes en place avec 120 millions de tonnes de terres arrachées annuellement, a avisé jeudi la Direction générale des forêts (DGF) à l’occasion de la Journée internationale de la montagne.

‘Les zones montagneuses peu ou non boisées sont soumises à un processus d’érosion des sols très grave qui menace, à court terme, les systèmes en place, les ouvrages et les équipements en aval’, a souligné la DGF dans un communiqué publié à l’occasion de cette Journée internationale célébrée le 11 décembre de chaque année.

Les spécialistes estiment à 120 millions de tonnes de terres arrachées chaque année, surtout au niveau des bassins versants dénudés, alors que 30 millions de m3/an atterrissent au niveau des ouvrages de retenue (barrages), ce qui fait perdre autant de volume de capacité de réserves, selon la même source.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.