Montagne – Elevage – Ecologie – La gestion éco-pastorale dans le métier de berger

Une quinzaine de futurs bergers en formation ont échangé avec des agents du Parc national sur les enjeux écologiques et sur le rôle qu’ils seront amenés à jouer dans la gestion des alpages.

Une quinzaine d’élèves bergers et aides bergers de l’école de bergers du Merle de Salon-de-Provence, sont venus passer deux semaines à Champoléon, au mois de juin, pour parfaire leurs connaissances pratiques sur le terrain.

Le métier de berger est un métier technique, qui ne s’improvise pas. Il requiert beaucoup d’expérience, de savoirs-faire et de savoir-être. Mais aussi des connaissances théoriques et pratiques pour pouvoir assurer la bonne alimentation du troupeau, procurer des soins aux animaux, mener des chiens de conduite et de protection… Ce métier devient de plus en plus exigeant aujourd’hui, où la gestion des alpages s’affine, sur les plans agronomiques et environnemental.

Accompagnés par leurs formatrices, Michelle Jallet et Stéphanie Carteron, l’objectif de ce séjour était pour eux de mieux connaître le pastoralisme en espace montagnard et de rencontrer, dans leur environnement de travail, des acteurs de terrain en lien avec cette activité.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.