Mystérieuses et complexes, les avalanches évoluent avec le climat

L’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea) décortique ces phénomènes polymorphes, de la microstructure du grain de neige à l‘avalanche grandeur nature, depuis 45 ans. Soit juste après la mort de 39 personnes dans un centre de vacances à Val d’Isère (Savoie) et la prise de conscience de la nécessité de se protéger.

UNE TRENTAINE DE DÉCÈS PAR AN EN FRANCE

Aujourd’hui, 600 communes sont exposées aux avalanches en France et elles ont provoqué une trentaine de décès en moyenne sur les dernières années, surtout des skieurs et des randonneurs, mais plus aucun en zone habitée et aménagée depuis 2000.

Notamment grâce à la mise en place des PPR, “ces plans de prévention des risques qui découpent les territoires en zones” en fonction du risque : rouge (fort, non constructible), bleu (moyen) et blanc (faible), explique Mohamed Naaim, directeur de recherche de l’unité sur les avalanches (Etna) au sein de l’Irstea.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.