Nalle Hukkataival se pose des questions sur le sens des cotations bloc

10 ans après la première ascension du premier 8C bloc de l’histoire par Fred Nicole, le bloqueur finlandais Nalle Hukkataival remarque une tendance à la décotation des blocs standards de la haute difficulté ces dernières années. En effet, la plupart des blocs étalons de la haute difficulté (‘Dreamtime’,’Memento’, ‘Amandla’, ‘Terremer’, ‘The never ending story’, ‘New base line’,…) ont subi une déflation avec les répétitions. Et 10 ans après, on en est toujours au même point en terme de niveau si l’on excepte la dernière ouverture de Woods, ‘The game’ à Boulder Canyon, soumise à 8C+.

Rebondissant sur la critique de Dave Graham suite à la réalisation de ‘Desperanza’ par Daniel Woods (un 7B ajouté à un 8B+ ne peut donner 8C, dont la vidéo est maintenant disponible sur Dead Point Magazine), Nalle propose un essai sur les cotations blocs extrêmes, en soulevant l’inhomogénéïté des blocs pour un même degré de cotation. Pour lui, le chaos règne dans l’échelle de cotation, qui n’a plus vraiment de sens…

Quelle est alors la marche à suivre ? Inventer un nouveau système pour tenter de mieux quantifier la difficulté des passages ? Créer un comité d’éthique pour estimer le degré des passages et inciter les premiers ascensionnistes à la modération pour éviter le n’importe quoi ? Le débat est lancé !


Article à lire sur le blog de Nalle Hukkataival


Source : The Low Down

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.