Nos forêt sont menacées

Le 18 septembre, le Ministre de l’Agriculture recevait les représentants des communes forestières et la direction de l’ONF pour acter du retrait provisoire du projet de Bercy sur l’augmentation des frais de garderie et de la taxe à l’ha.

Les 20 M€ d’économie que l’Etat souhaitait obtenir sur son budget en 2015 seront donc supportés par l’ONF au lieu des communes forestières. L’Etat lancera par ailleurs dès octobre les négociations sur le prochain contrat de plan (2016-2020).

Mais cela signifie aussi que cette taxe en place depuis trois ans et qui vise à réduire la dette publique est toujours d’actualité ! Bref, nos forêts sont toujours menacées.

Les conséquences qui découlent de cette réunion sont inacceptables pour le SNUPFEN Solidaires (syndicat forestier) qui maintient fermement son appel à la grève pour le 25 septembre. Les dispositions issues des discussions entre les COFOR et le Ministre ne garantissent en rien l’avenir du service public forestier.

L’équipe de l’Edition spéciale TL²B+ vous explique en quoi cette taxe vous concerne et en quoi elle risque de faire privatiser une bonne partie de nos forêts !

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.