Ours et loups : Les montagnards alpins s’organisent comme les Pyrénéens

L’organisation des pyrénéens face à la problématique de l’ours et la défense de la biodiversité et des paysages pyrénées autant que de l’élevage raisonné de montagne que le développement durable des vallées fait rêver les alpins depuis longtemps.

L’histoire d’un rapprochement
Tout débute vraiment le 8 décembre 2006 à Serres sur Arget en Ariège  lorsque des alpins font le déplacement. Dans un article titré « La prédation rapproche les montagnes… » : Nadine Massat écrivait dans « L’Espace Alpin » du 22 décembre  : « Ils se sont reconnus ; avec d’ailleurs une certaine surprise comme si, jusqu’ici une barrière invisible avait séparé ces hommes et ces femmes liés pourtant par les mêmes valeurs ». Le 16 avril 2007, ce sont les pyrénéens qui font le déplacement à Serres dans les Hautes-Alpes  pour un rassemblement inter-massifs où nous pouvons y voir également des éleveurs du Massif Central et de Suisse. Par la suite, les échanges se développeront sur le versant espagnol et jusque dans le massif Cantabrique pourtant cité en exemple par les défenseurs des grandes carnivores.

En savoir plus….

Photo : La réunion de Serre dans les Hautes-Alpes hier après-midi (R.G. Droit Réservé)

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.