Pour que les vacances ne virent pas au cauchemar

Avec 40 à 45 0000 interventions des services de pistes et 150 000 blessés pris en charge par les médecins de montagne, chaque saison, les activités de glisse restent à risque. Alors que la majorité des blessures sont liées aux comportements ou à une mauvaise appréhension des situations, voilà ce que les 8 millions d’usagers des domaines doivent savoir.

Il skiait à moins de 40 km/h, pourvu d’un casque et d’une caméra. Il est sorti des pistes dans un contexte de faible enneigement et ses skis ont subitement été freinés par les rochers affleurant. Fin 2013, la blessure grave de Michael Schumacher et l’émotion qu’elle suscitait rappelaient que la frontière entre heur et malheur est parfois ténue, sur ou à proximité du domaine aménagé. Durant les jours qui ont précédé ou suivi ce fait divers, trois personnes avaient perdu la vie selon un scénario similaire, sans que ces drames ne rencontrent le même écho.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.