Ski alpinisme suisse : Au chevet de la Patrouille des glaciers


L’armée suisse veut réduire ses coûts. Des élus craignent pour la Patrouille des Glaciers et se mobilisent.

L’armée va-t-elle sacrifier un mythe? Cette année, elle a dépensé 4 millions pour la Patrouille des Glaciers (PdG). Comme elle doit revoir son budget à la baisse, des conseillers nationaux s’inquiètent pour l’avenir de la course de ski-alpinisme. Jacques Bourgeois (PLR/FR), pour qui l’édition 2010 était sa cinquième participation, ne veut pas voir la PdG disparaître. Il a mobilisé ses collègues et vient de déposer un postulat signé par 150 d’entre eux, révélait hier Le Nouvelliste. Ce postulat vise à mesurer l’importance de la PdG pour la Suisse et pour l’armée.

Hugues Hiltpold (PLR/GE) a aussi pris part à la course cette année. C’était sa deuxième participation. Cosignataire du postulat, il se dit également inquiet pour l’avenir de la manifestation: «A moyen terme, il y a un danger, car certains disent que l’armée ne doit s’occuper que d’armée.» Le député pense qu’«il faut se mobiliser, car la Patrouille est un mythe suisse, dans un des plus beaux décors de notre pays!»

En savoir plus…..


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.