Stations de ski : des communes sur la mauvaise pente

La neige arrive mais pas forcément les bénéfices, notamment pour les petites collectivités qui doivent faire face à une érosion de clientèle, à un réchauffement climatique et, désormais, à des conditions financières de plus en plus lourdes. Stop ou encore ?

Coup de froid sur les finances des stations de ski. Sur la commune de Manteyer (420 hab., Hautes-Alpes), la station de Céüze fêtait bien tristement, en 2015, ses 80 ans après une décade de déficit moyen annuel évalué à 50 000 euros et les deux dernières saisons au point mort, faute de neige. Pour cette petite collectivité, comme pour les autres attirées par l’or blanc, l’activité « ski » se transforme tous les jours un peu plus en gouffre financier. Mais jamais jusqu’à les en dégoûter.

Lire l’article

 

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.