Suisse : Nouvelle loi pour cadrer les sports à risques

Il faudra une autorisation et une assurance adaptée pour accompagner les clients. Les guides de montagne sont ravis

Il aura fallu dix ans pour faire aboutir la loi. Hier, le Conseil des Etats a suivi le Conseil national en adoptant, par 28 voix contre une, une législation visant à cadrer l’activité des guides de montagne et des fournisseurs de sports à risques. Désormais, tous les prestataires devront obtenir une autorisation et se doter d’une assurance responsabilité civile. Si le projet doit encore être finalisé aujourd’hui par la Chambre du peuple, le principe d’une législation nationale semble acquis.

«C’est une excellente nouvelle, se réjouit le Valaisan Pierre Mathey, vice-président de l’Association suisse des guides de montagne. On se bat depuis 1999 pour une loi fédérale!» Cette année-là, un accident de canyoning avait fait 21 morts dans le Saxetbach (BE). La société qui avait proposé la descente du cours d’eau avait mal évalué les risques et s’était fait surprendre par un orage.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.