TAR : Adieu strap, sac et bâtons !

Les couples s’embrassent, les amis s’enlacent, entre sourires et larmes, les visages parlent d’eux mêmes, ils l’ont fait !

Les 260 kilomètres à parcourir avec ses 15 000 mètres de dénivelé positif à travers les Alpes, et le Tyrol en particulier, ne laisseront qu’à 70 % des équipes engagées la ‘gloire’ d’avoir la médaille de Finishers tant espérée.

Cette dernière journée ensoleillée aura permis aux coureurs de monter au plus haut point de toute l’histoire de la Gore-Tex Transalpine Run, le Madritsch-joch à 3119m facilement accessible par la piste, sera ainsi la dernière ‘Alpine Touch’ avant les 3000 mètres de descente, certainement plus redoutée par les traileurs dont le strap s’étale des chevilles aux genoux !

Une belle descente roulante et technique, quelque peu vallonée à travers la forêt aux odeurs de pins ravigotants, mais qui semble interminable lorsque les 5 derniers kilomètres s’affichent…

Une arrivée en fanfare sur la route, caméras et photographes aux aguets, la foule acclame ses héros, c’est la fin d’une aventure pour certains, le début d’une histoire pour d’autres, à Latsch pour tous, c’est la grande délivrance.

En conclusion, nous avons adoré cette course par étape qui permet de visiter les Alpes hors France, sans se poser de questions sur l’itinéraire à prendre ou la logistique à prévoir. Une organisation bien ficelée qui permet de se laisser porter durant 8 jours en ne pensant qu’à ses affaires à prendre pour la journée et à sa récupération.

Nous conseillons tout de même de passer par des hôtels ou camping-car plutôt que par les camps prévus, il ne s’agit pas que d’un luxe mais d’un confort.

Un entraînement régulier en montagne vous permettra d’appréhender cette course avec plus de facilité et de confiance en vous. Nous retiendrons tout particulièrement le sourire de tous les membres de l’organisation et leur participation très active dans ces épreuves. Un grand bravo pour des ‘vacances’ réussies, pour certains cela se transformera en voyage de noces !

Photo : Organisation

Côté français, seuls 13 français se sont déplacés sur l’événement. Nous pouvons remarquer la très bonne place du team X-Bionic (Jérémy Pauge et Florian Racinet) qui termine 9e chez les hommes et l’excellent résultat du team Garmin (composé de Caroline Freslon Bette et Jean-Christophe Bette) qui se hisse sur la seconde marche du podium en mixte.

Podium hommes général

Podium femmes général

Podium mixte général

Tous les résultats sont accessibles sur la page officiel du TAR.

Barbara Delière et Baptiste Chikli
Photos : Barbara Delière

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.