Un projet de lignes THT menace de défigurer la Haute Durance

Réseau de Transport d’Électricité (RTE), filiale d’EDF, prépare la rénovation du réseau électrique des Hautes-Alpes. Malgré ses échecs dans les Pyrénées, le Verdon et en Savoie, RTE veut implanter en Haute-Durance des lignes THT aériennes surdimensionnées, qui impacteraient une région aux paysages somptueux dont dépend son économie.

RTE prévoit d’installer ces lignes à 225kV entre Gap et Briançon, dans des aires naturelles préservées et protégées, dans les limites du Parc National des Écrins, au bord du lac de Serre-Ponçon.

Les randonneurs qui fréquentent le GR50 (100 millions € de retombées par an pour le département) croiseront la ligne seize fois sur leur chemin !

Plus important, l’implantation des lignes aériennes touchera une vingtaine de captages d’eau potable desservant la majorité des villages ainsi que l’usine d’embouteillage « La Roche des Ecrins » à Chorges. L’ouverture de pistes d’accès pour les engins, la réalisation des fondations et ancrages des pylônes, la coupe à blanc d’une centaine d’hectares de forêt (bande de 80 m de large) mettront en péril la protection des sources d’eau dont la filtration se réalise dans la moraine dans des zones forestières peu fréquentées.

C’est la seule et unique source d’approvisionnement en eau potable de la région. Une ressource mise en péril par le projet RTE qui va donc à l’encontre des lois sur l’eau françaises et européennes. A terme, c’est la survie des villages qui est en jeu. D’où une inquiétude légitime des habitants pour leur santé, leur patrimoine, l’économie et l’attractivité de leurs villages.

Désinformation et chantage

Pour ce projet RTE utilise la désinformation et le chantage : sur les techniques alternatives, l’urgence du dossier, les effets des champs électromagnétiques, le budget du projet et de l’entretien des lignes électriques, les promesses pour les entreprises de BTP locales …

Les projections de consommation d’électricité d’EDF et RTE sont en décalage complet avec celles du Schéma Régional Climat Air Energie, et contredisent les objectifs de la Conférence Environnementale ou la Directive européenne de 2012 signée par l’Etat français. RTE table sur un doublement de la consommation électrique entre 2009 et 2050 alors que les pouvoirs publics prônent maîtrise et diminution de la consommation.

L’association citoyenne Avenir Haute Durance, créée en 2011, réunit plus de 2.000 adhérents. Elle réclame une révision des prévisions énergétiques avancées par RTE ainsi que l’enfouissement de toutes les lignes électriques.

RTE est un leader mondial de l’enfouissement des lignes THT. Cette solution n’est pas plus onéreuse. Elle est plus respectueuse de l’environnement et de la santé, moins dangereuse pour la sécurité des personnes. En fond de vallées, l’enfouissement ne nuira pas aux captages d’eau potable des villages.

Elle est aussi sécurisante pour la fourniture du courant avec un entretien moins onéreux : on dénombre en moyenne un défaut tous les vingt à vingt-cinq ans pour cent kilomètres de câble souterrain, contrairement aux lignes aériennes qui sont fréquemment endommagées par les tempêtes, la neige, les chutes d’arbres, les glissements de terrain, qui sont fréquents dans cette zone de montagne.

L’enquête publique qui a eu lieu en juin 2013 a montré l’opposition totale de la population à ce projet : 2.000 contributions écrites et 12.500 pétitions.

Avenir Haute Durance a organisé des dizaines de réunions publiques, des manifestations, des stands d’information, et a rencontré la plupart des élus de la région. L’association a fait réaliser, à ses frais, une étude d’enfouissement par un expert européen et une étude hydrogéologique.

RTE refuse toute négociation.

Communiqué de presse de Avenir Haute Durance:

Le 14 octobre 2014, l’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture, le projet de loi sur la transition énergétique présenté par Mme Royal. L’un des axes prioritaires de celui-ci est de « réduire la consommation énergétique finale en 2050 par rapport à 2012 ». Il prévoit également de «produire autrement en préservant l’environnement ».

Dans le même temps, Mme la Ministre a donné le 6 octobre 2014 (publication au JO du 12/10/2014) son feu vert pour la réalisation de deux lignes aériennes à très haute tension (THT) de 225 000 volts, en Haute Durance (Hautes-Alpes). Ce projet porté par RTE (filiale d’EDF) est en contradiction complète avec les orientations décidées sur le plan national, ainsi que régional.

Lors de l’enquête publique réalisée en 2013, plus de 2000 personnes s’étaient manifestées contre ce projet, auxquelles s’étaient ajoutées 12000 pétitions. Ce « passage en force » est donc aussi un déni de démocratie.

Au vu de l’ensemble des menaces environnementales, économiques et sociales que ce projet fait peser sur ce territoire d’exception (situé dans l’aire d’adhésion du Parc National des Ecrins), l’association AVENIR HAUTE DURANCE (AHD) va déposer des recours devant les juridictions concernées (Conseil d‘Etat et Cour Européenne), via un avocat réputé, spécialiste de l’environnement, afin de faire annuler la Déclaration d’Utilité Publique de ce projet bâclé et désastreux.

AHD est favorable à la modernisation du réseau électrique des Hautes-Alpes, mais réclame l’enfouissement des lignes, domaine dans lequel RTE se vante d’être l’un des leaders mondiaux. Les chantiers actuels des lignes THT de la Maurienne, du Verdon et des Pyrénées sont réalisés en totalité en enfouissement. Seul le projet de la Haute-Durance utilise une technique passéiste, alors que la géologie et le climat local n’y sont absolument pas adaptés.

Un gâchis irréversible se prépare dans ce département qui vit à 80 % du tourisme de montagne. Les impacts sanitaires (champs électromagnétiques, ressources en eau), environnementaux (forêt, biodiversité), économiques et touristiques (paysages, sentiers de grande randonnée, structures d’accueil) seront désastreux

D’ores et déjà, un certain nombre de communes, de particuliers et d’associations ont rejoint AHD afin de déposer collectivement des recours au Conseil d’Etat.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.