Une expertise internationale pour sortir la biodiversité de l’ornière

Les scientifiques en rêvaient mais les Etats s’en méfiaient: après deux ans d’âpres débats, plus de 90 pays viennent d’approuver la création d’une expertise scientifique internationale sur la biodiversité qui doit permettre sa prise en compte politique, au même titre que le climat.


Cette décision de principe, approuvée vendredi en Corée du Sud, sous l’égide du Programme de l’ONU pour l’environnement (PNUE), devra être entérinée en septembre par l’Assemblée générale des Nations unies à New York.


L’IPBES (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services) sera l’équivalent du GIEC, le Groupe intergouvernemental d’experts de l’ONU sur l’évolution du climat, chargé d’éclairer les décideurs sur le réchauffement de la planète et de guider leur riposte.


En savoir plus…..

Laisser un commentaire

six + 13 =