Union sacrée pour sauver l’alpinisme

Ouvertes à Grenoble début avril, les assises de l’alpinisme se sont clôturées hier au pied du mont Blanc par un rapprochement sans précédent des acteurs d’un milieu qui n’a que trop souffert de sa désunion. « Digne des plus grandes premières », saluait le député haut-savoyard Martial Saddier, en charge de la montagne à l’UMP.

Les dix instances représentatives ont signé un manifeste qui s’appuie sur un constat partagé quant à la marginalisation des pratiques de pleine montagne et la volonté d’en sortir. « Il ne s’agit pas d’une liste de récriminations adressées à la société par le milieu mais avant tout d’une prise de conscience collective et constructive, menant à l’action », précise le texte. Ensemble les dix signataires se sont fixé trois grands objectifs : réinvestir le milieu, redynamiser la pratique et défendre son rôle social.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.