ABM propose la 1ère journée du voyage et de l’aventure !

Samedi 18 octobre 2014 de 15h à 22h à l’espace Jemmapes (Paris 10e)

18-octobre-250Espace Jemmapes
116 Quai de Jemmapes – 75010 Paris

Métro : Gare de l’Est, Colonel Fabien, République

Un nouveau rendez-vous chez ABM qui vous permettra de rencontrer de nombreux voyageurs aventuriers. Plusieurs intervenants viendront tour à tour vous présenter leurs images et témoigner de leurs différents périples.

PROGRAMME COMPLET ICI

Nombre de places limitées
Réservation obligatoire
Réservez votre place en ligne

TARIF ADHERENT 8€/personne
TARIF NON ADHERENT 12€/personne

Programme

15h00 Hatary Cotahuasi (Pérou) Autoproduction de Teresa Reyes, Laëtitia Muraccioli et Jean-Paul Etchegaray (52′)

thumb 10168017
647047798701828 7030798017053280060 nHatary Cotahuasi (Courage Cotahuasi, en français) se déroule au cœur des Andes, dans le Canyon de Cotahuasi, au Sud-est du Pérou. Le film met en valeur la rencontre avec des personnes issues d’une culture andine millénaire. Dans ce Canyon, les hommes entretiennent une relation privilégiée avec leur environnement depuis les temps précolombiens. Un voyage dans le Canyon le plus profond du continent américain (3535 mètres), de la vallée aux zones les plus hautes appelées la Puna, guidé par la parole des habitants et les rituels qui expriment leurs croyances.

16h15 Sous les yourtes de Mongolie, À pied dans les steppes, par Marc Alaux

thumb Marc Allaux 2Marc Alaux découvre en 2001, lors d’une traversée à pied d’est en ouest du plateau mongol, la langue et les mœurs de l’ethnie majoritaire khalkha. Durant l’hiver 2003, il chemine de la frontière bouriate à Oulan-Bator. En 2006, Marc Alaux s’accorde trois mois pour marcher depuis Oulan-Bator jusqu’au lieu de naissance de Gengis Khan. Il séjourne longuement dans plusieurs campements d’éleveurs nomades en vue de participer aux migrations saisonnières. Marc, qui parle mongol, a déjà parcouru 6 000 kilomètres à pied au « pays du Ciel bleu ».

17h00 Wakhan, sous le bleu du ciel d’Afghanistan, par Pascal et Anne Lemonnier (52′)

thumb photo abm2Ishkashim- Hindukush, 19 Juillet 2012, nous avons enfin franchi la frontière Tadjiko-Afghane pour nous enfoncer au coeur des vallées perdues du Corridor du Wakhan, après 4 jours alternant les longues progressions à pied, avec celles parcourues dans les quelques rares véhicules croisés, nous avons atteint au village de Sarhad e Broghil la fin de toutes pistes carrossables. Engageant les services d’un Wakhi, nous nous hissons bientôt sur les premières pentes menant vers le petit Pamir.

18 à 19h Pause

19h00 A chacun son Thaki en Bolivie, film de Vincent Kronental (48′)

thumb Affiche Film takiEn mai 2013, la première expédition franco- bolivienne « A Chacun son Thaki en Bolivie » est partie ouvrir un nouveau Thaki, un nouveau chemin en langue Aymara dans la cordillère Apolobamba. Ces 12 amoureux des hauts sommets ont, au cours d’une Aventure engagée parcouru près de 150km en douze jours, gravi 5 sommets inédits culminant entre 5700m et 6000m d’altitude. De la découverte culturelle à l’accomplissement d’un projet sportif ambitieux, ce premier film de haute montagne en Bolivie retrace une Histoire avant tout Humaine… celle de ces Hommes humbles et entiers allant à l’encontre des coutumes locales pour vivre de leur passion, la Montagne.

20h00 Compostelle, Le chemin de la vie, film de Freddy Mouchard.

thumb Compostelle-Visuel2web.01Le réalisateur a suivi pendant 3 ans le parcours de plusieurs pélerins qui se rendent à St Jacques de Compostelle. Aucun chemin n’est identique. Quelque soit leur âge, leur situation sociale, leurs croyances religieuses chacun d’entre eux est amené à dépasser ses limites et se confronter sa véritable nature. Les épreuves sont autant intérieures que physiques. Quand le pélerin arrive enfin au terme de son périple, au cap Finistère, il brûle ses anciens vêtements. Le vieil homme disparaît pour faire naître l’homme nouveau.

21h30 L’hiver en Mongolie, pour une aventure au bout des pattes… diaporama de Fabrice Deschoux.

thumb MONGOLIE 2014 1Voici la Mongolie telle que je l’ai découverte avec des amis en plein hiver sous son manteau neigeux et des températures entre -15° et -40° et toujours un magnifique soleil. En plus des chevaux ajouter des chiens de traîneaux et six mushers, pour une belle expédition le long du fleuve gelé Tuul-gol et sur le lac Khuvsgul, gelé lui aussi. La Mongolie au cœur de l’hiver est une expérience unique, l’accueil chaleureux des villageois ainsi que des nomades est à la hauteur de ce splendide pays.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.