Alpinisme : La traversée des Aiguilles Rouges du col de l’Encrenaz au col Cornu.

Ce coté-ci de la vallée n’est guère synonyme de grand alpinisme. Faces de tailles modeste, glaciers moribonds et rochers ‘made in oisans’ ne supporte pas la comparaison avec la World Class rive gauche de l’Arve. Moi même en tant qu’instructeur, je proposais même de mettre des points négatifs aux stagiaires qui avaient grimpé sur ce versant plus propice aux trails qu’à l’alpinisme ( je sais, c’est gratuit et inutile mais bon ça me fait plaisir). L’âge aidant et surtout la perspective de passer une bonne (et surement longue) journée avec Vincent Henry font que j’accepte immédiatement sa proposition. Passer une journée au soleil avec un bon pote à grimper en T-shirt / basket et en contemplant le plus beau panorama du monde, qui dit mieux ?

Le plus dur sera le réveil, à 2h30 c’est jamais facile…

En savoir plus… Récit, photos et vidéo

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.