Bruchez et Jornet s’offrent Peuterey avant l’Everest

Ce lundi 4 Juillet, le guide chamoniard Vivian Bruchez et le coureur des cimes espagnol Kilian Jornet ont parachevé leur saison de pente raide par un des itinéraires majeurs ouvert en 1977 par les maîtres Anselme Baud et Patrick Vallençant. La paire de skieurs du ciel a descendu l’arête de Peuterey, au mont Blanc de Courmayeur (4704m), glissant jusqu’au col de Peuterey pour ensuite rejoindre le bivouac Eccles et le refuge Monzino et ce sans rappel. « Un itinéraire d’une rare ampleur, technique, aérien, long et complet. Les dimensions offrent des perspectives gigantesques. Un rêve de skieur», commente Vivian Bruchez. Les deux hommes s’étaient rejoints au sommet du mont Blanc, l’un étant parti par la voie normale, l’autre par celui des trois monts. « Il s’agissait de notre troisième tentative pour cet itinéraire, explique Bruchez. En juin 2015, nous étions partis du val Veny (Italie) à la journée mais trop tard. On avait finalement skié le col de Peuterey avec retour au bivouac de La Fourche via le col Moore. » Après une nouvelle tentative avortée par la météo en mai, le duo a choisi de skier à vue, profitant de nombreux repérages effectués là-haut ces dernières année et des précieuses informations fraîches du guide et skieur extrême de Courmayeur Luca Rolli.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.