Cueillir et prélever avec modérationans les Parcs, réserves et ailleurs dans la nature

Alors que la saison du génépi touche à sa fin, c’est celle de la cueillette des baies et petits fruits qui commence. L’occasion de faire le point sur les différents règlements qui encadrent le prélèvement de ce que l’on trouve dans la nature, notamment dans le Parc national des Écrins.
 
Si elle ne répond plus à des nécessités de subsistance, la cueillette demeure un plaisir pour une grande partie de la population et une occasion de promenade dans les espaces naturels.
 
D’une façon générale, la cueillette des végétaux et le prélèvement de fossiles et minéraux sont interdits dans le cœur du Parc national des Écrins.
 
Pour autant, des ‘dérogations’ existent pour permettre la cueillette modérée de certains petits fruits, baies sauvages et de génépis.
 
En dehors du cœur, dans les espaces ne disposant pas de protection particulière, ces pratiques sont souvent réglementées mais de façon différente selon les départements. Il importe donc de se renseigner sur les dispositions locales mais aussi de respecter le droit des propriétaires du sol, qu’il s’agisse d’une commune, de l’État ou de particuliers.

En savoir plus….

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.